Mort d'un loup dans la Drôme après l'attaque d'un troupeau de moutons

Dans la nuit du 12 au 13 avril, sur la commune de Montbrun-les-Bains, dans la Drôme, un loup en situation d'attaque sur un troupeau de moutons a été prélevé. Il s'agit du 27e loup tué en France et le deuxième dans la Drôme depuis le début de l'année.

La préfecture de la Drôme indique ce lundi 15 avril, qu'un loup a été prélevé dans la nuit du 12 au 13 avril dernier sur la commune de Montbrun-les-Bains, dans le cadre d'un tir de défense, réalisé par les lieutenants de louveterie de la Drôme. 

Une deuxième attaque en 10 jours

C’est le deuxième loup tué depuis le début de l'année dans le département après celui à Saint-Jean-en-Royans dans la nuit du 1e au 2 avril. "Ce tir est intervenu en complément des mesures de prévention contre la prédation du loup mises en œuvre par l’éleveur pour la protection de son troupeau domestique", indique la préfecture de la Drôme. Tout en précisant que ce tir de prélèvement l'a été "dans le cadre d’un tir de défense simple réalisé par les lieutenants de louveterie de la Drôme".

Il s’agit du 27ᵉ loup tué en France depuis le début de l’année (le 2ᵉ en Drôme) dans le cadre des arrêtés du 24 février 2024 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant cette espèce, et du 23 octobre 2020 fixant un plafond national de 209 spécimens.

Le nouveau plan loup

À la veille de l'ouverture du Salon de l'agriculture, le gouvernement avait détaillé son nouveau plan loup pour la période 2024-2029. Le 21 février, le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau a annoncé que le protocole régissant les tirs sur les loups menaçant les troupeaux sera "simplifié" via un arrêté. La préfète de région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé une revalorisation à la hausse de "11 à 32-33%" des barèmes d'indemnisation des pertes des éleveurs à la suite des attaques subies sur leur troupeau.

Bilan des tirs de prélèvements en 2023 

Au 2 janvier 2024, 207 loups ont été tués sur 209 autorisés (19 % de la population totale) pour l’année 2023. Dans la Drôme, l'an denier,16 loups ont été tués. La Drôme n'est pas le département dans lequel il y a eu le plus de loups prélevés. Il y a eu 52 loups tués dans les Alpes-Maritimes, 38 dans les Alpes-de-Haute-Provence, 25 en Savoie, 19 loups tués dans les Hautes-Alpes, 18 loups dans le Var, et 16 loups, donc dans la Drôme, 13 loups en Isère, dix loups en Haute-Savoie notamment dans les départements dans lesquels 10 loups ou plus ont été abattus l'année dernière. Avec ce tir de prélèvement, cela porte à 27, le nombre de loups tués en France et le deuxième dans le département depuis le début de l'année 2024.