Pic de pollution à l'ozone sur la Vallée du Rhône

Publié le Mis à jour le

Températures très élevées, vent de sud soutenu et trafic des départs en congés favorisent la formation d’ozone. Hier, le niveau de recommandations a été dépassé sur l’est de la Drôme, la Vallée du Rhône et le nord du bassin Lyonnais. La limitation de vitesse est abaissée de 20 km/h.

Pour un retour à des concentrations normales d'ozone dans l'air, Il est vivement recommandé de limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique.

Les usagers de la route doivent :
- privilégier, pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ; 
- différer si possible les déplacements internes aux agglomérations ;
- pratiquer si possible le co-voiturage ou emprunter les réseaux de transport en commun ;
- respecter une vitesse inférieure de 20 km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h.

Il est par ailleurs déconseillé d'allumer des feux de bois à l’air libre : barbecues et écobuage.


Les sujets sensibles (personnes âgées, enfants en bas âge, patients souffrant d’une pathologie chronique ou respiratoire, personnes asthmatiques ou allergiques) doivent :
- respecter scrupuleusement leur traitement médical en cours, ou l’adapter sur avis de leur médecin ; 
- consulter leur médecin en cas d’aggravation de leur état ou apparition de tout symptôme évocateur (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux) ;
- éviter toute activité physique ou sportive intense augmentant de façon importante le volume d’air et de polluants inhalés ;
- veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants des voies respiratoires, tels que l’usage de solvants et surtout la fumée de tabac

NB : Il n'est pas nécessaire de modifier les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas des mesures de confinement.


Samedi, le changement de masse d’air, annoncé par Météo-France, devrait permettre de limiter une nouvelle hausse des concentrations liée aux émissions de trafic dues au chassé-croisé des vacanciers.


Pour plus d’informations :
www.air-rhonealpes.fr
www.ars.rhonealpes.sante.fr/Internet.rhonealpes.0.html
L'ozone
L’ozone est un gaz agressif qui pénètre facilement dans les voies respiratoires. Il est responsable d’irritations oculaires, de toux et d’altérations pulmonaires, principalement chez les enfants et les asthmatiques. Ses effets sont accentués par l’activité physique.