• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le pompier tué par un déséquilibré à Paris était volontaire à St Marcel-les-Valence (Drôme)

Geoffroy Henry était aussi pompier volontaire à St Marcel-les-Valence dans la Drôme / © Brigade des sapeurs pompiers de Paris
Geoffroy Henry était aussi pompier volontaire à St Marcel-les-Valence dans la Drôme / © Brigade des sapeurs pompiers de Paris

Le pompier mort mardi lors d'une intervention dans la banlieue parisienne était aussi volontaire dans la Drôme, à St Marcel-lès-Valence. Geoffroy Henry, 27 ans, a été tué à l'arme blanche par un déséquilibré en crise de démence tandis qu'un autre pompier était, lui, grièvement blessé.    

Par Philippe Bette

Geoffroy Henry, agé de 27 ans, a été tué à l'arme blanche mardi à Villeneuve St Georges (Val de Marne) par un homme de 31 ans "en crise de démence". Un autre pompier, un sergent de 34 ans, a été griévement blessé lors de cette intervention. L'auteur de l'agression, qui souffrirait de schizophrénie, a été interpellé. Le sapeur 1ère classe Geoffroy Henry, âgé de 27 ans, était engagé au sein de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris mais aussi du centre de secours de St Marcel de Valence en qualité de sapeur-pompier volontaire. 

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb et la ministre des Armées, Florence Parly, ont fait part de leur "plus profonde émotion et leur grande tristesse".
 

Le président de la Fédération autonome des sapeurs-pompiers a réclamé mercredi un "accompagnement par les forces de l'ordre lors d'intervention à risque". Ce que nous réclamons depuis de nombreuses années, c'est l'accompagnement (...) lorsqu'il y a intervention à risque sur des cas de
démence, des feux de poubelles, des feux de véhicules dans des zones prioritaires ou autre organisation de guet-apens", a-t-il ajouté. "Il faut que les sapeurs-pompiers soient accompagnés mais il n'y a pas de réponse de la part du ministère de l'Intérieur et pour autant, on nous demande d'intervenir", a-t-il poursuivi.

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus