• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quadruple meurtre dans la Drôme : y aura-il un procès aux assises ou non ?

Fissenou Sacko, suspecté d'un quadruple meurtre entre la Drôme et le Vaucluse les 25 et 26 décembre 2016, pourrait ne jamais être jugé après les conclusions d'une troisième expertise psychiatrique. Photo d'archive. / © J-P- Ksiazek / AFP
Fissenou Sacko, suspecté d'un quadruple meurtre entre la Drôme et le Vaucluse les 25 et 26 décembre 2016, pourrait ne jamais être jugé après les conclusions d'une troisième expertise psychiatrique. Photo d'archive. / © J-P- Ksiazek / AFP

Il risque bien de ne jamais y avoir de procès après le quadruple meurtre du 25 et 26 décembre 2016 dans la Drôme et le Vaucluse. Le suspect, Fissenou Sacko, a été reconnu pénalement irresponsable après une troisième expertise judiciaire. Les familles des victimes envisagent de porter plainte.

Par Renaud Gardette

Fissenou Sacko est suspecté d'avoir poignardé à mort une habitante de Chabeuil, un couple de Montvendre (Drôme) et tué une habitante d'Orange (Vaucluse) entre le 25 et le 26 décembre 2016. Mais pour la troisième fois consécutive, une expertise judiciaire le décrit comme pénalement irresponsable.


A Chabeuil, la victime était une femme de 79 ans. A Montvendre, un couple de retraités a été tués dans leur domicile, là aussi à l'arme blanche. Sur le parking d'un supermarché d'Orange, la course meurtrière du suspect a continué. Il agresse violemment, avec un couteau ainsi qu'une pierre, deux autres personnes. 

Une nuit d'horreur,  résultat d'une "bouffée délirante" selon les psychiatres.
 
Le meurtrier présumé est actuellement placé dans une unité pour malades difficile. Et pour la troisième fois, il est décrit comme pénalement irresponsable. Les familles des victimes ont été prévenues par la juge d'instruction, jeudi 11 avril. Elles envisagent désormais de porter plainte contre l'Etat.


 

Sur le même sujet

Images. Evacuation de la Bourse du Travail

Les + Lus