Un loup dévore la jument du maire de Montclar-sur-Gervanne dans la Drôme

C'est la semaine dernière que Laurent Seyn a fait la macabre découverte : l'une de ses juments gisait au sol, le corps déchiqueté par un loup.

Dans la vallée de la Gervanne, la présence du loup ne fait pas débat. Le canidé y rode et s'en prend régulièrement aux animaux.

Le maire a vu le loup manger sa jument

La semaine dernière, c'est Eclipse, une jument que le loup a mangée. L'équidé de 22 ans pâturait avec une autre jument dans un champ de plus de 6 hectares. «On a aperçu la jument qui était couchée le long du ruisseau" explique Laurent Seyn, le maire de Montclar-sur-Gervanne. "Au même moment, on s'est dit qu'il y avait quelque chose de bizarre à côté de la jument. C'était une masse noire. En avançant, on a peut-être parlé plus fort ou est-ce qu'il nous a senti ou quoi que ce soit je ne sais pas, c'était un loup qui était en train de manger la jument»

Si la jument a bien été dévorée par les loups, il n'est pour l'heure pas défini que ce sont eux qui l'ont tuée.

Mais pour l'édile, le loup pose de véritables problèmes. «Je ne veux pas monter les gens entre les pro loups et les anti loups ce n'est pas l'idée. Mais je veux faire prendre conscience aux pouvoir publics de notre désarroi en tant qu'élu, et en tant qu'agriculteur».

De plus en plus d'attaques

A quelques kilomètres de Montclar-sur-Gervanne, à Suze, le loup a également fait des dégâts. "Depuis un an, il y a de plus en plus de prédation notamment chez un éleveur qui pâture dans la forêt avec des brebis" se désole Fabien Lombard, 1er adjoint au maire de la commune. "Et c'est vrai que, depuis 1 an, il a eu 3 attaques de loups." 

Mais pas question de prendre position pour ou contre le loup. A Suze, le 1er adjoint prône la cohabitation. "On espère surtout trouver l'équilibre entre la présence du loup, la présence des éleveurs qui continuent à vivre de leur travail et que l'Etat nous aide dans la réalisation de cette ligne de crête à trouver entre l'élevage, la randonnée, le tourisme et les habitants."

La dernière attaque de brebis dans le secteur remonte à samedi dernier. 15 brebis ont été tuées à Aouste-sur-Sye.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité