• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Drôme : centres de loisirs sous surveillance

Les enfants du centre de loisirs de Bourg-les-Valence pendant la visite des représentants de la Préfecture de la Drôme mardi 20 août / © Stéphane Hyvon/France 3 Rhône-Alpes
Les enfants du centre de loisirs de Bourg-les-Valence pendant la visite des représentants de la Préfecture de la Drôme mardi 20 août / © Stéphane Hyvon/France 3 Rhône-Alpes

Les jolies colonies de vacances font l'objet de contrôles réguliers notamment l'été. Dans la Drôme, une cinquantaine de centres de loisirs ont été contrôlés par les service de la Préfecture depuis le début de l'été.

Par Myriam Figureau

Qualité des activités, formation des animateurs : le centre de loisirs de Bourg-les-Valence dans la Drôme a fait l'objet d'un contrôle mardi 20 août. Une visite quasi inopinée, la directrice du centre n'ayant été prévenue que la veille. 
C'est une prérogative de l'Etat et donc des services préfectoraux de veiller à la conformité des locaux, à la qualité des activités proposées aux enfants selon leur âge. L'inspectrice de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale contrôle aussi le statut des animateurs. Pour ce centre de Bourg-les-Valence, pas de soucis.
Comme l'explique la directrice du centre : "on essaie d'avoir plus de 50% d'animateurs titulaires du BAFA (Brevet d'Aptitudes aux Fonctions d'Animateur). En général on est au-dessus du quota. On est sur ainsi d'avoir des encadrants qui connaissent bien le métier de l'animation."


 
Drôme : centres de loisirs sous surveillance
Les jolies colonies de vacances font l'objets de controles réguliers de leur conformité. Une prérogative de l'Etat. La préfecture de la Drôme a ainsi contrôlé une cinquantaine des centres de loisirs du départements pendant l'été


Sur les 800 centres de loisirs ou colonies que comptent le département, 50 ont été visités et contrôlés cet été y compris administrativement. Des contrôles qui se font également tout au long de l'année. Aucune anomalie n'a été mise au jour et aucune sanction n'a été prise depuis le début 2019. Les parents peuvent faire la sieste tranquilles!

Plus de 9000 enfants sont accueillis dans les centres "aérés" dromois pendant l'année. 

Sur le même sujet

Drôme : centres de loisirs sous surveillance

Les + Lus