Drôme : le studio d'animation Folimage adapte sa production et sa distribution pendant le confinement

Le studio d'animation Folimage, situé à Valence, dans la Drôme, a lui aussi dû s'adapter aux mesures de confinement pour produire et distribuer ses séries et courts métrages. 

Folimage a notamment produit l'adaptation de la bande dessinée de Riad Sattouf Les Cahiers d'Esther, Histoires de mes 10 ans, parue chez Allary Editions.
Folimage a notamment produit l'adaptation de la bande dessinée de Riad Sattouf Les Cahiers d'Esther, Histoires de mes 10 ans, parue chez Allary Editions. © © Folimage / Les Films du Futur / Les Compagnons du cinéma / Canal+
Portes closes pour les cinémas, annulation des festivals... Pour le studio d'animation Folimage, situé à Valence (Drôme), le confinement semblait être un véritable frein pour la diffusion et la promotion de leurs films et séries d'animation. "Mais, lorsque les festivals nous ont proposé de participer aux versions en ligne, on a eu le déclic : il fallait que l'on fasse nous aussi quelque chose pour continuer à diffuser nos contenus", raconte Jérémy Mourlam, chargé de la distribtion chez Folimage.


Du contenu gratuit sur les plateformes pendant le confinement

Cela ne date pas du confinement, mais le studio partage régulièrement, en accord avec ses diffuseurs, des séries éducatives sur sa chaîne Youtube. "Nous avions déjà pas mal de choses sur notre chaîne, notamment des contenus ludo-éducatifs", précise le chargé de distribution, "cette diffusion permet de rendre accessible les contenus aux enseignants pour les cours à distance pendant le confinement." On y retrouve par exemple "Ma petite planète chérie", une série à destination des plus jeunes qui traite des questions d'environnement.

Mais, pour le studio, il n'est pas question de rendre tout leur contenu gratuit sur Youtube. Il participe aussi à de nombreuses opérations avec les plateformes de diffusion comme La Toile, Bayam ou encore Benshi qui diffusent de manière ponctuelle leurs productions. 


Un partenariat avec le Musée du film d'animation d'Annecy

Certains films d'animation du studio drômois sont aussi rendus disponibles par le Musée du film d'animation d'Annecy. A défaut de pouvoir ouvrir leurs portes au public, il choisit une pièce de leur collection permanente (un décor, une marionnette, un croquis...) et mettent en ligne gratuitement le film d'animation lié à cette pièce originale. Cette semaine, c'est le film Le film « Petite escapade » de Pierre-Luc Granjon, produit par Folimage qui est disponible.


La production continue

Si le studio d'animation a dû trouver des parades pour distribuer ses oeuvres, il a aussi dû réfléchir à la continuité de sa production. Habituellement, ils sont près d'une centaine à travailler au studio à Valence. Avec les mesures de confinement, les permanents et les intermittents ont dû rester chez eux et faire du télétravail. "90 % de notre production concernent l'animation 2D. Les artistes ont donc remplacé leur crayon et leur papier par un stylet et une tablette graphique. Le numérique nous a permis de mettre en place le télétravail assez facilement", explique Jérémy Mourlam de Folimage. Le studio assure qu'avec ces mesures, le studio a pu maintenir une petite partie de son activité de production.

Même si la date du déconfinement, prévu le 11 mai approche, les salles de cinéma, elles, ne sont pas prêtes de rouvrir. Le studio devra alors attendre encore quelques temps avant de voir, de nouveau, leurs productions sur grand écran.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture jeunesse société famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter