''Le tueur de DRH'' doit assister à la reconstitution de l'assassinat d'une cadre de Pôle Emploi à Valence

La reconstitution de l'assassinat d'une cadre de Pôle Emploi à Valence a lieu ce mardi 14 décembre en présence de l'assassin présumé Gabriel Fortin. Poursuivi pour avoir tué plusieurs DRH en Alsace, en Ardèche et dans la Drôme, ce dernier sera surnommé le ''tueur de DRH''.

La reconstitution de l'assassinat de Patricia Pasquion a lieu ce mardi 14 décembre à Valence en présence du tueur présumé Gabriel Fortin, 45 ans, ingénieur sans emploi. Originaire de Nancy, il est célibataire sans enfant. Il sera rapidement surnommé le ''tueur de DRH''.

Le 28 janvier 2021, il tue Patricia Pasquion, cadre au Pôle Emploi de Valence. Gabriel Fortin était inscrit à l'agence Pôle Emploi de Valence avant d'être radié en 2013.
Puis il assassine Géraldine Caclin, DRH d'une entreprise située à Guilherand-Granges en Ardèche. Il avait été salarié de l'entreprise ardéchoise en tant qu'ingénieur de 2008 à 2010 avant d'être licencié.

Deux jours auparavant, le 26 janvier 2021, le ''tueur de DRH" avait tué Estelle Luce sur le parking de son entreprise près de Colmar. Toujours le 26 janvier, toujours dans le Haut-Rhin, un autre DRH, Bertrand M. avait échappé à la mort. Il s'était fait tirer dessus sans avoir été atteint.
Avant de se faire licencier, Gabriel Fortin était ingénieur dans l'entreprise alsacienne dans laquelle les deux DRH travaillaient.

Déclaré apte à comparaître par les experts, le ''tueur de DRH'' s'est réfugié dans un mutisme depuis plusieurs mois.
Durant sa garde à vue Gabriel Fortin avait refusé de répondre aux questions des enquêteurs. Il ne s'était pas non plus exprimé devant le juge d'instruction. Depuis il est resté dans son silence. Peut-être qu'il sortira de son mutisme lors de la reconstitution à Valence ce mardi 14 décembre.