"Nous te promettons de profiter de la vie comme tu aurais tant aimé le faire" : les obsèques de Thomas, tué à Crépol

Thomas Perotto, jeune lycéen de 16 ans, a été victime d'un coup de couteau mortel la semaine dernière à Crépol, dans la Drôme. L'adolescent est mort en marge d'un bal attaqué par plusieurs individus. Ses obsèques ont eu lieu aujourd'hui à 10h, à Saint-Donat-sur-L'Herbasse. Une foule immense est venue lui faire ses adieux.

Malgré un froid glacial, une foule immense est venue assister aux obsèques de Thomas ce vendredi matin. La cérémonie est organisée au sein de la collégiale de Saint-Donat-sur-l'Herbasse, à quelques kilomètres seulement du village de Crépol où il a trouvé la mort.

Une foule émue et silencieuse 

Quelques 2 000 personnes, silencieuses et recueillies, se sont rassemblées sur la petite place devant l'église. Les camarades du club de rugby sont là aussi. Ils ont revêtu le maillot blanc et bleu du RC Romans-Péage pour ces derniers adieux à leur capitaine. "Tu n'es plus parmi nous. Nous te promettons de profiter de la vie comme tu aurais tant aimé le faire. Nous nous rappellerons toujours nos sorties, des constructions de cabanes, de nos sorties à la mer ... de toutes les soirées avec toi. Tu as toujours été présents pour nous, nous te remercions", a lu un ami de l'adolescent. 

L'adolescent drômois, décédé tragiquement, a succombé à ses blessures dans la nuit du 18 au 19 novembre, après avoir été poignardé à l'arme blanche en marge d'un bal organisé dans la salle des fêtes de ce village tranquille de 550 habitants. Le décès du jeune homme a soulevé une vague d'émotions et d'indignation dans tout le pays.

Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, a annoncé qu'il se rendrait à Crépol lundi 27 novembre dans la matinée pour rencontrer les habitants et les élus.

La cérémonie religieuse était réservée à la famille et aux proches, mais un dispositif audio a permis aux autres personnes de suivre la messe à l'extérieur. 

Hommages 

À la veille des obsèques, plus de 200 personnes se sont réunies dans la soirée en l'église de Crépol pour une veillée funèbre organisée par la paroisse avec l'accord de la famille de l'adolescent.

Une marche blanche en mémoire de Thomas s'est déroulée mercredi après-midi, dans les rues de Romans-sur-Isère, commune dans laquelle le lycéen était scolarisé. La marche partie de son lycée a rejoint le stade où il jouait au rugby. L'hommage a rassemblé plus de 6 000 personnes. Un hommage que la famille du lycéen a voulu "apolitique".

Où en est l'enquête ?

Neuf personnes ont été interpellées dans cette affaire le 21 novembre, sept dans la région de Toulouse et deux à Romans-sur-Isère. Elles ont été placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte pour "meurtre" et "tentatives de meurtres en bande organisée" après la mort de Thomas. Les gardes à vue se poursuivent et devraient durer jusqu'à samedi, soit 96 heures au total. En parallèle, les gendarmes continuent de rechercher d'autres suspects. Trois des suspects sont des mineurs de plus de 16 ans, les autres ont de 19 à 22 ans, certains sont connus de la justice. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité