Bannière résultats municipales

Municipales 2020 : "c'est une bonne nouvelle" l'élection du maire de Valence, Nicolas Daragon est prévue le 23 mai

A quelques jours de son installation officielle dans son fauteuil de maire de Valence (Drôme) , Nicolas Daragon prépare ce premier conseil municipal sous couvert du Coronavirus. Son élection est prévue le 23 mai. Il revient sur son coup de gueule le soir du premier tour. 

Nicolas Daragon sera donc officiellement installé dans son fauteuil de maire de Valence (Drôme) pour un second, mandat le samedi 23 mai.
Nicolas Daragon sera donc officiellement installé dans son fauteuil de maire de Valence (Drôme) pour un second, mandat le samedi 23 mai. © SERGE DI LORETO/MAXPPP
Élu au premier tour des élections municipales du dimanche 15 mars 2020, Nicolas Daragon (DVD) s'active pour installer son premier conseil municipal au plus vite. Comme l'a annoncé le gouvernement mardi 12 mai, les maires élus dès le premier tour doivent rentrer en fonction entre le 23 et le 28 mai prochain. Nicolas Daragon,  réélu avec presque 60 % des voix se satisfait de cette annonce et compte installer ce premier conseil ce samedi 23 mai dans la matinée.

"Évidemment c'est une bonne nouvelle... Entre les personnes qui ne pouvaient pas encore partir et ceux qui ne pouvaient pas se mettre vraiment au travail, les frustrations étaient grandes et cela engendrait trop de contraintes... C'est donc une bonne nouvelle mais tout dépend encore de savoir dans quelles conditions matérielles ce premier conseil doit se tenir. Nous n'avons toujours pas pour le moment de précisions la-dessus" Nicolas Daragon, maire de Valence.
 


Un conseil municipal avec des règles sanitaires strictes


D'après les premières mesures annoncées par le gouvernement, 4m2 d'espace entre chaque conseiller doivent être observé et le port du masque vivement recommandé pour ne pas propager le virus. Si la salle municipale est trop petite pour installer le conseil, un autre lieu doit être rapidement trouvé. Si les difficultés persistent, plusieurs solutions seraient alors envisagées comme la tenue du conseil à huis clos ou encore un abaissement du quorum des votants ou enfin un vote par procuration.

"Le huis clos m'ennuie... Je souhaite qu'il y ait un minimum de public pour suivre les délibérations" Nicolas Daragon.

Trois lieux sont actuellement en cours de repérage à Valence pour la tenue de ce premier conseil. Le théâtre de la ville pour un huis-clos, un gymnase comprenant 2500 places en tribune ou un Amphithéâtre de 450 places. Il faut réunir au minimum 65 personnes comprenant les 49 conseillers élus, les services de la ville et la presse.

Nicolas Daragon souhaite que ce premier conseil soit filmé et retransmis en direct sur les réseaux sociaux. Ce ne sera pas un premier conseil visant simplement à élire le maire de la ville... 110 à 120 délibérations sont prévues à l'ordre du jour pour rattraper le retard accumulé des deux mois de confinement et même si le temps de ce premier conseil doit être écourté selon les préconisations gouvernementales...

"On a commandé un système de vote électronique pour que personne ne bouge dans la salle et pour accélérer les votes en tant que tel. Ça ne devrait pas durer plus de 2h30" Nicolas Daragon.

La convocation de ce premier conseil doit partir dès demain par courrier à destination des 49 conseillers.


Le coup de gueule de Nicolas Daragon, le soir du premier tour 


On se souvient du coup de gueule de Nicolas Daragon au micro de notre antenne lors de la soirée électorale du premier tour des élections municipales du dimanche 15 mars. Il avait manifesté sa colère au plus haut sommet de l'Etat face aux annonces tardives de confinement en disant "face à cette crise sanitaire du Coronavirus c'est une gestion d'amateurs".

Dans ce contexte controversé du premier tour, les électeurs ne s'étaient pas déplacer en nombre. Nicolas Daragon a été réélu avec seulement 38 % de taux de participation.

"38 % c'est frustrant et évidemment cela ne me convient pas. La participation c'est la légitimité du candidat surtout que le mandat du maire est celui qui possède le plus la confiance des électeurs" souligne  Nicolas Daragon

Nicolas Daragon ne regrette pas ses paroles et maintient ce qu'il a dit. Selon le candidat, le gouvernement aurait dû annuler le premier tour des élections dès la prise de parole d'Emmanuel Macron le jeudi soir ou laisser les élections se dérouler normalement et annoncer ensuite par le premier ministre le confinement dès le dimanche soir.  Pour Nicolas Daragon, il y a eu une erreur de timing et de méthode.

Dans ce contexte particulier certains demandaient l'annulation du vote du premier tour. Là aussi Nicolas Daragon s'explique sans détour " les deux me vont... Si le vote avait été annulé, je n'aurai pas protesté non plus... Mais il est maintenu, l'élection est valide et la loi s'applique... Ce qui me rassure c'est qu'on a eu aucun malade lors de l'élection du 15 mars ... Heureusement, on avait organisé les choses de manière extrêmement carré !" 

Nicolas Daragon sera donc officiellement installé dans son fauteuil de maire de Valence (Drôme) pour un second, mandat le samedi 23 mai.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique coronavirus santé société élections municipales 2020 élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter