Voyages privés : dans la Drôme, l'aéroport de Valence-Chabeuil s'ouvre à nouveau sur le monde

Londres, Dubaï, Marrakech.... Dans un mois, ces destinations ou provenances seront possibles via l'aéroport de Valence-Chabeuil. Le site redevient un point de passage frontalier. Ce qui rend possible tous les vols internationaux. Pour une certaine clientèle...

L'aéroport de Valence-Chabeuil s'ouvre à l'international, pour une clientèle privée
L'aéroport de Valence-Chabeuil s'ouvre à l'international, pour une clientèle privée © Stéphane Hyvon

C'est d'abord une bonne nouvelle pour les collectivités qui gèrent le site : les investissements qui accompagnent cette nouveauté, 400 000 euros de travaux, contribuent au développement économique et améliorent l'attractivité du territoire. L'extension de l'aéroport est quasi terminée.

Des voyages privés d'affaires ou de loisirs

C'est une grande nouveauté : dans un mois, les voyageurs pourront embarquer pour Londres ou Dubaï. Depuis dix ans, les transits étaient limités à l'espace Schengen. Petit à petit, les points de passage frontaliers ferment en France. Le sésame obtenu est donc une exception. On pourrait trouver cela ambitieux en temps de crise. 

" Nous ne sommes pas impactés par la crise", précise Marjorie Léauthier, directrice de l'aéroport Valence-Chabeuil
" Nous ne sommes pas impactés par la crise", précise Marjorie Léauthier, directrice de l'aéroport Valence-Chabeuil © Stéphane Hyvon

Pas tant que cela, en réalité. La spécificité de l'aéroport de Valence-Chabeuil, c'est d'accueillir principalement des voyages d'affaire, ou privés. "L'activité de l'aéroport de Valence, aujourd'hui est inchangée par rapport aux années précédentes. on a toujours la même typologie de trafic avec du travail aérien, des vols militaires, des vols de loisirs ou d'affaire. Il est clair qu'on est pas du tout touchés par la crise" explique Marjorie Léauthier, directrice de l'aéroport Valence-Chabeuil.

Il est clair qu'on n'est pas touchés du tout par la crise

Marjorie Léauthier, directrice de l'aéroport Valence-Chabeuil.

Pas de low-cost en vue

150 à 200 appareils atterrissent ou décollent quotidiennement sur ces pistes. L'objectif n'est pas d'accroitre de façon conséquente ce volume mais de contribuer à un développement économique plus conséquent. Notamment pour les entreprises : leur offir de nouveaux possibles. C'est dans cette optique que le département de la Drôme, la CCI et et l'agglomération de Valence-Romans ont bataillé. "Il n'est pas question qu'on fasse du low-cost ou que l'on mette en place des vols réguliers. On fait du voyage à la carte avec des destinations supplémentaires." précise Catherine Autajon, présidente du Syndicat Mixte de l'aéroport Valence-Chabeuil

"Il n'est pas question qu'on fasse du low-cost" précise Catherine Autajon, présidente de l'aéroport
"Il n'est pas question qu'on fasse du low-cost" précise Catherine Autajon, présidente de l'aéroport © Stéphane Hyvon

Jusqu'ici pour sortir de l'espace Schengen, il fallait obligatoirement se rendre à Lyon ou Avignon. Désormais, Valence ouvrira une nouvelle porte... vers les airs internationaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie