Les vignettes Crit’air désormais obligatoires dans la Drôme

© Lionel Bonaventure /AFP
© Lionel Bonaventure /AFP

Pour gérer les pics de pollution, la circulation différenciée des véhicules va s’appliquer dans la Drôme. Les automobilistes doivent donc s’équiper au plus vite pour ne pas se retrouver bloqué ou en infraction. Mode d’emploi.

Par Bérengère Bourgeot

La préfecture de la Drôme l’a annoncé mardi 13 février, au prochain pic de pollution dans le département, la circulation différenciée sera mise en place. Concrètement cela signifie que seuls les automobilistes munis des vignettes autorisées pourront circuler. Pour ne pas se retrouver bloqué ou verbalisé, mieux vaut donc prendre les devants et s’équiper au plus vite.
 

La vignette Crit’air, qu’est-ce que c’est ?

 
Le certificat de qualité de l’air Crit’Air atteste de la classe environnementale des véhicules en fonction des émissions de polluants. Suivant l’ancienneté du véhicule et le mode de locomotion, six classes ont ainsi été définies. Les véhicules mis en circulation avant 1997 ne sont pas éligibles à la vignette Crit’air.
 

Qui est concerné ?

 
Tous les véhicules sont concernés : véhicules légers, deux roues motorisées, autocars, poids-lourds et véhicules utilitaires, immatricules en France ou à l’étranger.
 

Comment obtenir sa vignette ?

 
Le certificat se délivre par voie postale, à titre individuel. Chaque propriétaire de véhicule doit en faire la demande.
Le prix de la vignette est fixe à 4,18 €  (3,70 € pour la fabrication du document sécurisé plus les frais d’envoi).

Pour obtenir le certificat, il est possible de se connecter sur : www.certificat-air.gouv.fr.

Une procédure de demande par voie écrite et de paiement par chèque bancaire ou postal est aussi possible.
Pour plus d'informations, il est possible de contacter le service Crit'Air par téléphone du lundi au vendredi (9h-17h), en composant le 0800 97 00 33 (appel gratuit).
 
Une fois acquis, ce certificat reste valable aussi longtemps qu’il est lisible.
 

Que risquent les contrevenants ?

 
Se déplacer avec un véhicule non autorisé ou sans certificat qualité de l’air, lors des pics de pollution dans les zones en circulation différenciée, est passible d’une contravention de 3eme classe pour les véhicules légers (soit 68 € d’amende simple) et de 4eme classe pour les poids lourds (soit 135 € d’amende simple).

En cas de pic de pollution, si vous n’avez pas de vignette, mieux vaut laisser sa voiture au garage !

Toutes les informations sur la qualité de l'air en Drôme et les mesures en vigueur en cas de pic de pollution sont disponibles sur le site internet de la préfecture : www.drome.gouv.fr/qualite-de-l-air-r1668.html

Sur le même sujet

En Haute-Loire, le 'plan loups"' divise.

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés