Du rugby pour réinsérer les personnes souffrant de schizophrénie à Saint-Egrève en Isère

Le rugby peut être un outil de réinsertion sociale pour les personnes atteintes de schizophrénie. Des médecins et éducateurs du centre hospitalier psychiatrique Alpes-Isere l'expérimentent depuis un an. Une première en France.

Par Jean-Christophe Pain

Christophe, Cyrille, Arthur, Clara, tous sont diagnostiqués schizophrènes. Désorganisation, délire paranoide, ces symptômes peuvent les isoler socialement.
Pourtant, ils participent au tournoi de touch-rugby organisé par le centre de réhabilitation psychosociale de Grenoble. Ils viennent de Bourg en Bresse, de Lyon, et s'entraînent depuis plusieurs mois tous ensemble.

Vu qu'on est malade, ça nous apprend à vivre dans un groupe..."


Reportage Nathalie Rapuc et Dominique Bourget
Rugby atelier psychiatrique
Intervenant : Julien Dubreucq Psychiatre au centre référent de réhabilitation psychosociale de Grenoble

Ces malades participent au programme médical "Remède-rugby" qui a pour objectif de renforcer la sociabilisation au sein d'un groupe en s'appuyant sur la pratique de ce sport très collectif. C'est une expérience novatrice dans le domaine de la schizophrénie, soutenue par le Comité des Alpes de rugby.

Les résultats seront évalués courant mai, et un article dans une revue scientifique devrait valider cette première en France fin 2015.

Sur le même sujet

Grêle en Drôme : un nouveau coup dur

Les + Lus