L'effondrement de la montagne du tunnel du Chambon se précise

Ce contenu n'est plus disponible

En urgence, la préfecture de l'Isère a convié la presse pour un point de la situation au Chambon, ce jeudi 2 juillet. Les experts estiment que la montagne qui porte le tunnel va tomber dans le lac entre le 3 et le 5. 

Par Franck Grassaud

Les modèles ont parlé. Si la surface de la montagne traversée par le tunnel du Chambon continue à glisser de 20cm en bas et 60 en haut, entre 100.000 et 800.000m3 de roches et de terre vont tomber dans le lac d'ici au 5 juillet. C'est l'information la plus importante annoncée lors de ce point presse. 

   >>> Voir - Le décrochement vu d'hélicoptère

D'après les simulations d'ERDF en charge du barrage du Chambon, l'effondrement pourrait entraîner une vague comprise entre 18 et 80m face au tunnel et de 4 mètres maximum à proximité du barrage. Les gestionnaires persistent et signent, "il n'y a aucun risque pour l'infrastructure". 

L'imminence de l'effondrement impose tout de même certaines mesures de sécurité. La gendarmerie va être chargée d'éloigner les curieux et les randonneurs. Une alerte sonore sera déclenchée 4 heures environ avant la rupture, les capteurs permettant de "prévoir" l'événement.

Pour la dernière fois, ce jeudi soir, les habitants des Hautes-Alpes qui empruntent un sentier à Mizoën pour rallier l'Isère, sont encore autorisés à y passer, escortés par les gendarmes. 

 / © Google Maps
/ © Google Maps

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Que devient le raisin après la récolte ?

Les + Lus