Chroniques d'en haut

Le dimanche à 12h50
Logo de l'émission Chroniques d'en haut

REPLAY | Chroniques d'en haut : un été indien... en Ardèche

© Chroniques d'en haut / FTV
© Chroniques d'en haut / FTV

Cirque de Gens, parc des monts d'Ardèche, Aven d'Orgnac, mastrou, Laurent Guillaume vous propose une belle carte postale de l'Ardèche.

Par Kathleen Garon

Revoir l'émission

Il est des saisons plus douces que d’autres. C’est le cas de l’automne Ardéchois, lorsque la fournaise estivale laisse place à des températures plus agréables, à un ciel limpide, et aux couleurs qui réveillent les sens. C’est dans ce contexte que Laurent Guillaume vous emmène découvrir les perles de ce département, à commencer par le Cirque de Gens, moins connu que Vallon Pont d’Arc, mais tout aussi majestueux, et beaucoup plus sauvage !
 


L’Ardèche, c’est aussi la castanéiculture. Au cœur du parc régional des Monts d’Ardèche, Laurent a rencontré la famille de Pierre-Thibault et Isabelle, heureux de vivre dans les Cévennes et de perpétuer la tradition de la Châtaigne.
L’Ardèche, ce sont aussi des grottes et un réseau mondialement connu de souterrains. Le plus impressionnant d’entre eux est sans doute l’Aven d’Orgnac, véritable cathédrale figée dans les entrailles de la terre, aux dimensions hors normes.

Enfin, Laurent vous fera voyager dans le temps, à bord du fameux «Mastrou», un train à vapeur âgé de 120 ans qui sillonne fièrement les gorges du Vivarais. Il fut le premier train touristique de France sur une ligne existante en 1969.
Son parcours sinueux traverse les monts d'Ardèche. Il existe un dénivéle important entre la vallée du Rhône (120 mètres) et les monts (1000 mètres). 231 ouvrages d'art ont été construits par 1000 ouvriers en 5 ans pour créer la voie. A collombier, on doit retourner la locomotive à la main...

Bien loin de la fréquentation estivale, l’Ardèche en automne révèle tous ses charmes