• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

REPLAY. Enquêtes de Région : le Brexit et ici ?

La clientèle britannique est la première clientèle étrangère en Savoie Mont Blanc. / © France 3 Alpes
La clientèle britannique est la première clientèle étrangère en Savoie Mont Blanc. / © France 3 Alpes

Enquêtes de Région s'intéresse au Brexit et à ses conséquences en Auvergne-Rhône-Alpes. Il est de bon ton de dire que les Anglais vont beaucoup y perdre, qu’ils vont s’en mordre les doigts. Et si la victime, ce n’était pas l’Europe mais la France et notre région ?

Par Xavier Demarquay

Enquêtes de Région s'intéresse au Brexit et à ses conséquences en Auvergne-Rhône-Alpes. Il est de bon ton de dire que les Anglais vont beaucoup y perdre, qu’ils vont s’en mordre les doigts. Et si la victime, ce n’était pas l’Europe mais la France et notre région ?

Pour faire le point,  Julien Lecoq reçoit  Bertrand Kauffman, directeur adjoint de l'INSEE Auvergne-Rhône-Alpes.
 
REPLAY. Enquêtes de régions : Le Brexit et ici ?

 

L'enquête

 
  • Le Brexit vu par des anglais des Alpes
La clientèle britannique est la première clientèle étrangère en Savoie Mont Blanc.

Jour après jour nous avons suivi ces alpins dans  les stations les plus anglaises de Savoie et de Haute Savoie. Carte de séjour, emploi, mais aussi business et tourisme, nous avons rencontré des britanniques inquiets, d’autres en attente. 

 

Les reportages

 
  • Brexit : les conséquences sur la viticulture
Dans la vallée du Rhône, les producteurs de vins sont inquiets : ils redoutent que les droits de douane post-Brexit ne plombent leurs ventes outre-manche.

 
  • Les étudiants, Erasmus et le Brexit : incertitudes
Les 8 et 9 avril derniers, juste avant la date fatidique du 10 et l'acceptation par le Conseil Européen du report de la sortie du Royaume-Uni au 31 octobre, c'est l'incertitude totale.

Si les anglais ne signent pas d'accord, les étudiants peuvent partir en Grande-Bretagne et ils bénéficient de la couverture du programme Erasmus pendant tout le séjour. S'il y a accord, ceux qui partiront seront soumis aux conditions négociés dans l'accord.

Un reportage sur l'envie des étudiants et la nécessité de continuer à aller étudier en Angleterre.


 

Sur le même sujet

L'interview de Jacques Falda, président-fondateur de Guitare en Scène

Les + Lus