Des entreprises savoyardes redoutent les conséquences du Brexit

Alors que les députés britanniques cherchent à reprendre en main le processus de sortie de l'Union européenne, la perspective du Brexit inquiète côté français. Dans les Alpes, certaines entreprises savoyardes sont dans l'attente. 

© France 3 Alpes
Depuis 90 ans, l'entreprise Dolin, basée à Chambéry, exporte du vermout en Angleterre. Spécialisée dans la production de spiritueux, cette société savoyarde réalise 5% de son chiffre d'affaires en Grande-Bretagne, soit 500.000 euros.

Depuis plusieurs mois déjà, l'entreprise Dolin a constaté que ses clients britanniques ont commencé à gonfler leurs stocks. Conséquence du Brexit, "les clients vont s'occuper du dédouanement et de la partie administrative", explique le président de l'entreprise Pierre-Olivier Rousseaux."Cela va engendrer un surcoût et un allongement des délais". Le chef d'entreprise craint "un renchérissement de prix de 5 à 10%".

Même inquiétude du côté de la Brasserie du Mont-Blanc, qui se fournit en Grande-Bretagne. "On achète certains houblons en Angleterre, donc j'espère qu'ils seront encore disponibles et qu'il n'y aura pas de surtaxe", explique Sylvain Chiron, directeur de la Brasserie du Mont-Blanc. 

Autre interrogation, dans une région touristique, les Britanniques "viendront-ils encore chez nous si la livre perd 20% de sa valeur ?", interroge Sylvain Chiron.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international économie