• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'épidemie de gastro-entérite gagne du terrain dans le Puy-de-Dôme

Une visite ordinaire chez SOS Médecin à Clermont-Ferrand: une gastro-entérite de plus diagnostiquée dans l'agglomération clermontoise. / © Richard Beaune
Une visite ordinaire chez SOS Médecin à Clermont-Ferrand: une gastro-entérite de plus diagnostiquée dans l'agglomération clermontoise. / © Richard Beaune

L'épidémie de gastro-entérite est particulièrement présente dans le Puy-de-Dôme où la majeure partie des cas constatés se concentre sur l'agglomération clermontoise. 

Par Richard Beaune

Depuis quelques jours, les appels à SOS Médecin à Clermont-Ferrand pour signaler des vomissements et des diahrées se multiplient. Le diagnostic sur place ou en visite est souvent le même: gastro-entérite virale. Rien de très grave, juste de quoi passer 48 heures dans un état nauséeux, état accompagné de fièvres parfois, de vomissements et de diahrées aigües. 

Pour ceux qui n'y ont pas échappé, il n'y a pas grand chose à faire excepté attendre que le mal passe. Pour ne pas l'aggraver, il est bon de surveiller son alimentation et dans un cas pareil, le riz blanc est le meilleur ami du malade. Pour les autres, la vigilance s'impose: le malade étant contagieux pendant au moins cinq jours, son entourage doit se laver les mains fréquemment et éviter le plus possible de contacts physiques.

Le réseau sentinelle qui étudie l'évolution au jour le jour des différentes épidémies à partir des diagnostics des professionnels tels que SOS Médecins, montre que durant la semaine 49 de cette année, le virus de la gastro-entérite s'est tout particulièrement installé en Auvergne et essentiellement dans l'agglomération clermontoise.

Une épidémie de gastro-entérite dans le Puy-de-Dôme
Le Puy de dôme et tout particulièrement l'agglomération clermontoise est dans le rouge pour l'épidémie de gastro-entérites. C'est le constat que fait cette semaine le réseau Sentinelle, réseau de médecins qui surveille les différentes épidémies. Depuis quelques jours effectivement, l'épidémie occupe le personnel de SOS médecin à Clermont-Ferrand. Intervenants : Docteur Abdurrahman Sulvac (Médecin généraliste pour SOS Médecin), Muriel Henault (Assistante de régulation médicale) - Reportage de Richard Beaune et Eric Taxil. Montage d



Sur le même sujet

Echevis ne veut pas être coupé du monde

Les + Lus