Mais où est donc passé le corps de Mohamed Chkir ?!

© Anne Hédiard/France 3 Alpes
© Anne Hédiard/France 3 Alpes

11 ans après le dernier signe de vie de Mohamed Chkir, son corps n'a toujours pas été retrouvé. Le procès de sa meurtrière présumée, Anna Cocozza, débute aujourd'hui à Grenoble.

Par Jean-Christophe Pain

Début juin 2006, Mohamed Chkir, quinquagénaire habitant le Village olympique à Grenoble, disparait sans laisser de traces. 

Selon l'accusation, une femme, Anna Cocozza, qui fréquentait le disparu, pourrait être impliquée dans sa mort. Son fils, et deux autres femmes, auraient même découpé le corps, pour le jeter ensuite dans le Drac, près de la zone commerciale de Comboire à Echirolles.

Malgré de nombreuses recherches dans le fleuve, le corps de Mohamed Chkir n'a jamais été retrouvé. 

Mais cette circonstance n'entrave pas forcément la justice, comme l'explique un ancien magistrat. On peut condamner sans le "corps du délit".

Anna Cocozza, 64 ans désormais, est poursuivi pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Elle encourt 15 ans de prison. 

Reportage Anne Hédiard, Grégory Lespinasse et Gilles Neyret
La disparition de Mohamed Chkir
Intervenants : Maître Bertrand Sayn Avocat d'Anna Cocozza, Maître Arnaud Lévy-Soussan Avocat des parties civiles



Sur le même sujet

Les + Lus