L'ex compagne de Nordahl Lelandais souhaite déposer plainte contre la gendarmerie ou le parquet

Elle est la cliente de l'avocat grenoblois Ronald Gallo. Cette ex compagne de Nordahl Lelandais souhaite aujourd'hui déposer plainte contre le gendarme qui l'a entendue après son agression, 1 mois avant la mort de Maëlys. Un drame qui aurait pu être évité selon elle si Lelandais avait été convoqué. 

Par Daniel Despin

La nouvelle plainte n'a pas encore été déposée, car d'après Maître Gallo, il faut d'abord trouver la bonne qualification pénale. Il attend d'avoir plus d'élèments pour comprendre quelle a été l'attitude de la gendarmerie et du parquet.

Est-ce que le gendarme qui a entendu la jeune femme en juillet 2017 a enfui la plainte ? Qu'a fait exactement le parquet de Chambéry qui a affirmé à l'avocat - il y a deux ans -que l'enquête était en cours ? "C'est un comportement préjudiable en premier lieu à ma cliente" explique Me Gallo. 

C'est justement le silence du Ministère de la Justice qui a incité l'avocat et la jeune femme à réagir. Il y aurait dès lors plusieurs possibilités pour un justiciable face à la non réponse de l'institution judiciaire, une citation directe contre Lelandais, ou une plainte avec constitution de partie civile... 

D'après l'avocat, sa cliente vit un enfer. Elle est persuadée qu'elle n'a pas fait assez pour que Nordahl Lelandais soit inquiété. Le 18 juillet 2017, un mois avant la mort de Maëlys, la jeune femme de 39 ans a été agressée selon ses dires par son ex compagnon, qui lui aurait foncé dessus en voiture alors qu'elle conduisait. 

Elle est donc allée à la gendarmerie pour déposer plainte pour mise en danger. Mais lorsqu'elle arrive devant les locaux, elle aperçoit Lelandais. Elle pense alors qu'il est allé voir les gendarmes pour la discréditer. Elle dépose plainte. Le gendarme qui l'entend lui conseille " de ne pas le provoquer". 

Une attitude que l'avocat qualifie de "réaction habituelle et macho envers les femmes"

Les semaines passent. Jusqu'à cette date terrible. Le 27 août Maëlys disparaît. La suite, on la connaît. Plusieurs mois après son arrestation, le 14 février 2018, Nordahl Lelandais avoue avoir tué l'enfant et indique aux enquêteurs l'endroit où il a caché le corps. 

Depuis, l'ex compagne de Lelandais culpabilise. La proximité chronologique de son agression et de la mort de la fillette l'obsède.
 

Elle devient la cliente de l'avocat grenoblois Ronald Gallo dès le mois de septembre 2017, bien décidée à savoir si sa plainte pour mise en danger a été prise au sérieux. Car elle pense que si les gendarmes avaient convoqué Lelandais à cette période, il ne serait pas passé à l'acte, en tous cas pas si vite. 

Maître Gallo affirme qu'on lui aurait dit alors que l'enquête était en cours. Depuis, pas de nouvelles. 

La jeune femme a été entendue plusieurs fois en tant qu'ex-compagne, comme "personne source" mais jamais comme victime. Rien concernant l'agression. Une autre de ses plaintes a été classée. Il s'agit de celle déposée lorsque Lelandais avait publié des vidéos de leurs relations sexuelles sur le site internet Youporn. Trois jeunes femmes étaient concernées au total. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus