• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fanny Agostini, Hervé Mathoux, Marc Maury ... comment des journalistes auvergnats veulent promouvoir leur région

Une quinzaine de personnalités d'origine auvergnate ont posé pour la photo sur le plateau du 20 heures de TF1. / © Auvergne marque
Une quinzaine de personnalités d'origine auvergnate ont posé pour la photo sur le plateau du 20 heures de TF1. / © Auvergne marque

Constituer un réseau de journalistes auvergnats pour faire parler de l’Auvergne dans les médias nationaux : c’est l’objectif de l’Auvergne Presse Club. Cette structure, en sommeil depuis plusieurs années vient d’être relancée le 16 octobre 2018.

Par FG

Quel est le point commun entre Philippe Morand, rédacteur en chef adjoint du service politique de TF1, Fanny Agostini, présentatrice de Thalassa sur France 3 et Hervé Mathoux, aux commandes du Canal Football Club ? C’est simple : ils sont tous auvergnats d’origine et depuis peu réunis au sein de l’Auvergne Presse Club.

“Cette association a vocation à identifier et rassembler des journalistes de la presse nationale pour faire du lobbying positif pour l’Auvergne” explique François-Xavier Montil, chargé de missions de la marque Auvergne. Une première étape symbolique a été franchie mardi 16 octobre avec une photo de groupe, bannière bleue “Auvergne” en main sur le plateau du 20 heures de TF1.

Les Basques ou les Bretons sont très forts là-dessus

L’idée est de mettre en réseau ces “leaders d’opinion” pour qu’ils parlent et fassent parler de leur région d’origine : “Les Basques ou les Bretons sont très forts là dessus, pourquoi pas les Auvergnats ? Quand un média cherche un sujet qui pourrait être traité dans n’importe quelle région de France, la pratique du canoë-kayak par exemple, notre but, c’est qu’il vienne plutôt en Auvergne pour le tourner !”

L’Auvergne Presse Club n’est pas une nouveauté. “Ce réseau de journalistes auvergnats existait déjà lorsque Valéry Giscard d’Estaing dirigeait l’ancienne région, mais l’initiative n’a pas été poursuivie par ses successeurs” indique François-Xavier Montil. “Aujourd’hui, on le relance parce qu’on pense que c’est très utile.”

Cette stratégie s’inscrit dans le cadre de la marque “Auvergne”, lancée par la région pour faire exister le territoire auvergnat au sein d'Auvergne-Rhône-Alpes. "C'est une initiative de marketing territorial semblable à "Only Lyon" à Lyon ou à "Savoie-Mont-Blanc" dans les Alpes. Nous travaillons sur trois axes principaux : la fierté et le sentiment d'appartenance, l’implication des entreprises et la mise en réseau. C’est dans ce troisième point que s’inscrit le retour de l’Auvergne Presse Club.”

Une page a été mise en ligne pour recenser les reportages qui parlent de la région. Ses promoteurs espèrent qu'elle se remplira rapidement !

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus