Fermeture annuelle du téléphérique de la Bastille à Grenoble

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes avec Françoise Guais

C'est la trêve de janvier pour les fameuses bulles de Grenoble. Dès ce dimanche 5 janvier au soir, l'équipement va fermer pour révisions et contrôles. Réouverture prévue le 1er février.

Les bulles de Grenoble vont fermer, comme chaque année à la même période. Un "hibernation" nécessaire pour les réviser, les toiletter, les bichonner. 

Cette fermeture de quatre semaines est une obligation dictée par le ministère des Transports. Cette période creuse est idéale pour le contrôle des câbles porteurs et du câble tracteur. Les soudures des charpentes métalliques seront par ailleurs vérifiées. Le montant total de l'opération s'élève à 700.000 euros pour Epic, l'établissement public à caractère industriel et commercial qui gère le téléphérique de Grenoble. 

Ne vous privez pas de la Bastille pour autant!


De là-haut (635m d'altitude si on pousse la grimpette jusqu'au Mont Jalla) la vue porte jusqu'au massif du Mont-Blanc. Au coucher de soleil, quand les lumières de Grenoble s'allument, la vue est féérique. Est-ce la fin de ce spectacle maintenant que le téléphérique fait sa grande toilette?

Que nenni! Montez-y à pied, à vélo voire à ski par temps de neige, vous serez étonné du nombre de personnes qui partagent la même idée que vous. La Bastille appartient à tous, promeneurs du dimanche ou joggeurs confirmés.

Notre conseil: à la première neige, précipitez-vous sur les petits chemins de l'ancien fort Vauban. Luge, raquette, ski de rando ou surf... tout le Grenoble de la glisse s'y donne rendez-vous, joues rouges et fous rires garantis!