Fermeture du Grand Tunnel du Chambon: quelles sont les conséquences économiques?

Depuis la fermeture de la RD1091, se déplacer des Hautes-Alpes vers l'Isère, et inversement, est un véritable casse-tête. La situation est particulièrement compliquée pour les entreprises et les personnes qui empruntaient habituellement cette route pour aller travailler.

Par France 3 Alpes

Sylvie est infirmière libérale. Elle habite Villar-d'Arêne, dans les Hautes-Alpes, mais travaille exclusivement en Isère. Comme elle, depuis la fermeture du Grand Tunnel du Chambon, ils sont une cinquantaine de voyageurs à embarquer sur des petits bateaux sur le lac du Chambon, afin de gagner leur lieu de travail. Ces salariés seront bientôt rejoints par les scolaires qui feront leur rentrée lundi prochain.

Le tunnel symbolisé par la gouttelette rouge / © Google
Le tunnel symbolisé par la gouttelette rouge / © Google

Pour les scolaires ce sera internat, famille d'accueil ou navettes lacustres

Au total, 37 collégiens et 28 lycéens originaires de La Grave ou de Villar-d'Arêne sont inscrits à Bourg-d'Oisans, Vizille, Grenoble ou Valence. Les parents de ces enfants doivent rapidement trouver une solution pour la poursuite de leur scolarité: l'internat, la famille d'accueil ou les navettes lacustres quotidiennes. Pour le moment, ces navettes sont essentiellement constituées de Zodiac et de petites barges. Beaucoup attendent des embarcations de plus grande capacité. Mais il n'y en aura pas pour le moment.

Annulations en série

Côté entreprises, le constat est amer. Des entreprises du BTP ne peuvent pas honorer leur marché et le téléphérique de La Grave tourne quasiment à vide. Une triste fin de d'hiver sur les versants de la Meije qui font pourtant, en cette saison, le bonheur des adeptes d'alpinisme et de ski de printemps.

Aux "Mélèzes", comme dans les autres gîtes de Villar-d'Arêne ou de la Grave, tous les groupes ont annulé leur séjours. Certains ont débauché leurs employés, d'autres carrément fermé boutique. Quant aux enfants de la maternelle qui doivent avoir piscine aux Deux Alpes, c'est randonnée pour tous pendant quelques temps encore.

Reportage
LE POINT FERMETURE TUNNEL DU CHAMBON - CONSEQUENCE
Reportage de Joëlle Ceroni et Cédric Lepoittevin. Intervenants : Sylvie Leroy, Infirmière libérale, Jean-Pierre Sevrez , Maire de La Grave (Hautes-Alpes); David Le Guen, Responsable commercial et communication, Téléphérique de la Grave

 

Si vous avez un hébergement à proposer pour les scolaires

MAIRIE DE LA GRAVE - Tel: 04 76 79 90 29 - courriel: mairie.la.grave@orange.fr
MAIRIE DE VILLAR-d'ARENE - Tel: 04 76 79 90 55 - courriel: villardarene@free.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus