• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez. Une sélection 100% française

Avec Kad Merad en président du jury, le 19e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez présente, à partir de ce mercredi 13 janvier, une sélection 100% française qui préfigure une année 2016 riche pour ce genre "en pleine santé".

Par France 3 Alpes avec AFP

S'écartant de sa tradition d'ouverture sur le monde, la manifestation, qui s'achèvera le 17 janvier, propose en compétition six longs métrages à la tonalité sociale qui illustrent "par leur variété la pleine santé actuelle de la comédie en France", décrivent les organisateurs. À l'aube d'une année marquée par les sorties des suites de "Brice de Nice", "Camping" ou encore "Les Visiteurs", une cinquantaine de comédies, dont plus de la moitié françaises, ont été visionnées par le comité de sélection du festival.

"Beaucoup sortent en 2016. Le choix de mettre en avant la création hexagonale nous a semblé naturel. On a souhaité être un peu chauvins et solidaires de notre industrie", explique Frédéric Cassoly, le directeur du festival organisé dans la station iséroise, en soulignant que le cinéma français "se casserait la gueule sans les comédies".

En 2015, "Les nouvelles aventure d'Aladin", comédie d'Arthur Benzaquen, a été le premier film hexagonal au box office français - à la 7e place - avec près de 4,5 millions d'entrées. "La comédie française jouit d'une belle réputation dans le monde entier et a de beaux jours devant elle car elle regorge de scénaristes de très grand talent", estime Kad Merad.

"Il y aura toujours une vraie marque française dans la comédie, même si elle a toujours été inspirée par la comédie américaine et inversement: c'est un échange", a ajouté le comédien.

Demandez le programme !

Dans la foulée des "Tuches 2", film d'Olivier Baroux présenté hors compétition en ouverture, les spectateurs du festival pourront découvrir "La vache" (sortie le 17 février), film de Mohamed Hamidi avec Jamel Debbouze et Lambert Wilson, mais aussi "Pattaya", "ovni générationnel" de Franck Gastambide (24 février) ou encore le très attendu nouveau film de Marilou Berry, "Joséphine s'arrondit" (10 février).

"Encore heureux", de Benoît Graffin avec Sandrine Kiberlain et Edouard Baer (sortie le 27 janvier), "Adopte un veuf", de François Desagnat avec André Dussollier (20 avril) et "Tout pour être heureux", de Cyril Gelblat avec Manu Payet et Audrey Lamy (13 avril), complètent la sélection des longs métrages en lice pour le Grand prix. 

Le festival se clôturera avec "Marseille", le nouveau film de Kad Merad, chef d'orchestre d'un jury dans lequel figurera notamment l'humoriste Patrick Bosso, qui a cosigné le scénario du film, et Karin Viard. Dix courts métrages, sélectionnés parmi 150 prétendants, seront également projetés.

Ouverte au grand public et entièrement gratuite, la manifestation iséroise affichera une capacité d'accueil accrue par la réouverture d'une salle de cinéma historique de 300 places. "Nous réfléchissons à l'ajout d'une salle supplémentaire et d'une section regroupant des films plus à la marge", souligne Frédéric Cassoly.

Considéré par les professionnels comme le seul rassemblement consacré à la comédie en Europe, le Festival de l'Alpe d'Huez a attiré 15.000 spectateurs en 2014.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Bébés sans bras, la piste de l'eau

Les + Lus