Cet article date de plus de 6 ans

La fête des Tuiles, quartier libre à Grenoble!

Pour toute la journée, ce samedi 6 juin, ce sera quartier libre à Grenoble. Dès le matin, le cours Jean Jaurès sera "libéré". Des chorales, des chanteurs, des musiciens vont s'y produire. Et vous, vous ferez... ce qu'il vous plait. 
##fr3r_https_disabled##Mais d'abord, c'est quoi la Fête des Tuiles ? C'est une première à Grenoble, mais tiré d'un fait historique. La Journée des Tuiles, émeute populaire grenobloise, a préfiguré la Révolution française en 1788. 


Une journée pour faire la fête, c'est l'idée. A partir de 10 heures, le cours Jean Jaurès / Libération sera fermé à la circulation. Tout au long de la journée, des chorales, des chanteurs, des animations vont se succéder. Le public pourra pratiquer le roller, le vélo, la gymnastique, le ping-pong... et assister à des démonstrations. 

Dans l'après-midi plusieurs chars vont défiler, de la Friche Galtier, à l'angle de la rue des Alliés et du Cours de la Libération, pour remonter jusqu'au cours Berriat. 

Et puis le soir, place au dancefloor et aux tables pour pique-niquer ou manger les plats des restaurateurs. Initiations de danse, thé dansant, et bal pour enfants seront aussi de la partie. Tout - ou presque - est permis : vide-grenier, commerce ambulant. Il faut toutefois s'inscrire. 

Demandez le programme !
Tuiles from Entre Nous
 
La Journée des Tuiles, prémisses de la Révolution
C'est la première fois que le peuple s'est insurgé contre la royauté. C'était le 7 juin 1788, à Grenoble. Une émeute au cours de laquelle les insurgés ont affronté les troupes du roi en leur jetant des tuiles. 

A l'origine, la décision du roi d'ôter tout pouvoir aux parlements régionaux. C'est à Grenoble que l'opposition sera la plus marquée. Dans la ville fortifiée, une bonne partie des habitants (avocats, clercs...) était dépendante du Parlement du Dauphiné. 

Cette journée a marqué le début de la Révolution française. Elle a fait trois morts et 20 blessés côté population, et pas mal de blessés aussi dans le régiment de Royal-Marine1.

Cette première grave insurrection contre l'autorité royale provoquera la Réunion des États généraux du Dauphiné moins de dix mois avant celle des États généraux de 1789 à Versailles. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs culture histoire