Football : l'ASSE mal en point recevra l'OL pour le derby, les kops demandent pour la première fois la démission de Puel

Les Verts, lanterne rouge du classement, ne sont pas dans une forme olympique pour recevoir le rival lyonnais, alors que le moral de l'OL est au beau fixe. L'AS Saint-Etienne n'arrive pas à s'extraire de sa descente aux enfers et les ultras demandent la démission de Claude Puel.

Le derby ASSE - Olympique Lyonnais se jouera ce dimanche 3 octobre au Stade Geoffroy-Guichard à 20h45. A cette heure-là, c'est censé être la belle affiche. Mais difficile d'être dans l'excitation d'une rencontre quand, d'un côté nous avons des Verts lanterne rouge (derniers du classement) et des Lyonnais au top, même s'ils ne sont que 7e au classement.

Sportivement ce n'est pas la joie. Aucune victoire après huit journées. Et la défense stéphanoise est affaiblie. Elle est l'avant dernière de la Ligue 1, avec 17 buts encaissés. L'ASSE a perdu le défenseur central Pape Abou Cisse, prêté de janvier à juin par l'Olympiakos. Le club n'a pu lever l'option d'achat de 12 millions d'euros...trop cher. Cher car côté finances l'ASSE connaît des difficultés notamment liées à la crise sanitaire. Comme tous les autres clubs...Mais les Verts n'ont pu recruter qu'un joueur, l'attaquant uruguyen Inacio Ramirez. Et encore, il ne s'agit que d'un prêt.

Difficile aussi de se concentrer quand le club est en vente. Les dirigeants de l'ASSE veulent vendre, mais pas à n'importe quel prix. Après l'échec de la transaction avec le fonds d'investissement américain Peak 6, le club est de nouveau sur le marché depuis avril dernier.


Puel sur un siège éjectable ?


Le club, les joueurs, et surtout l'entraîneur ne sont pas au meilleur de leur forme pour recevoir le grand rival. Les supporters des kops nord et sud demandent même et pour la première fois la démission de l'entraîneur Claude Puel.
Le coach, confie en conférence de presse ce vendredi 1er octobre, "Dans les moments difficiles comme ceux que nous vivons, en général, l'entraîneur est responsable''. Il se dit néanmoins serein quant à son avenir et reste déterminé. ''Il reste 29 matches, a-t-il ajouté, et on se prépare à un marathon. J'ai vu mes dirigeants comme chaque semaine. Il n'y a rien de particulier".

Paradoxalement, Claude Puel reconnaît l'évidence : ''bien sûr, c'est une crise, en espérant que l'on passe à autre chose au plus vite''. Passer à autre chose devra se traduire par des victoires, et au plus vite.

Les Verts doivent se reprendre, c'est urgent

Lorsque le technicien stéphanois est arrivé à Saint-Etienne le 6 octobre 2019, le club était dernier. C'était à la veille d'un derby, remporté par l'ASSE 1-0. Deux ans après son arrivée, le bilan de Claude ne donne pas grand chose. Les Stéphanois sont toujours derniers. C'est le point mort. Après le maintien, c'est la relégation qui menace désormais.

Il faut réagir avant la fin d'année, car début janvier la CAN (Coupe d'Afrique des Nations) commencera. Plusieurs joueurs seront donc absents. Parmi eux, et pas des moindres, Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun) Saïdou Sow (Guinée), Wahbi Khazri (Tunisie) ou encore Denis Bouanga (Gabon).


A défaut de réaction, l'achat du club et des actionnaires qui pourront réinjecter de l'argent permettrait de renforcer l'effectif. Mais pas sûr que l'on se précipite, quand il y a une chance d'acheter à moindre coût un club relegué en Ligue 2.

Voir ci-dessous le reportage de notre rédaction de F3 Loire (J. Massard, A. Laurent, montage V. Paillot) sur la crise au sein de l'AS Saint-Etienne avant le derby. Tourné et diffusé le 1er octobre 2021.

durée de la vidéo: 114 h min
L'ASSE dans la tourmente avant le derby, Claude Puel menacé ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as saint-etienne football sport olympique lyonnais société