Football : les supporters de l'OL interdits de déplacements à Saint-Etienne à l'occasion du prochain derby

A l'occasion du derby du 3 octobre prochain, la préfecture de la Loire a fait savoir l'interdiction pour les supporters de l'Olympique Lyonnais, de se déplacer à Saint-Etienne.

Cette décision a été prise en raison des risques de "troubles graves à l'ordre public". Les supporters de l'Olympique lyonnais seront, de nouveau, interdits de déplacement à St-Etienne à l'occasion du derby du 3 octobre, a annoncé la préfecture de la Loire.

Dans son arrêté, la préfète de la Loire, Catherine Séguin, constate qu'il "existe une forte rivalité entre les groupes de supporters stéphanois et lyonnais, en contradiction avec tout esprit sportif" et que "des troubles graves à l'ordre public sont constatés à l'occasion de matchs opposant ces deux équipes".
    

Elle rappelle notamment des incidents survenus le 5 novembre 2017 lors du dernier déplacement autorisé de 850 supporters lyonnais au stade Geoffroy Guichard. L'AS Saint-Etienne a de son côté indiqué que le dernier déplacement autorisé de ses supporters chez son voisin et rival lyonnais "remonte au 28 avril 2013 à Gerland".
La préfète a par ailleurs, pris un autre arrêté limitant à 200 le nombre de supporters niçois autorisés à assister à la rencontre de la 8e journée de Ligue 1 qui opposera Saint-Etienne à Nice ce samedi 25 septembre.

 

Ces décisions interviennent alors qu'une série de débordements de supporters ont eu lieu depuis le début de la saison de Ligue 1, dont, mercredi 22 septembre, à l'occasion des matches Montpellier-Bordeaux et Angers-Marseille.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as saint-etienne football sport ligue 1 olympique lyonnais