• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Football : L'OL s'impose sans difficulté contre Monaco (3-0)

Nabil Fekir et Houssem Aouar se congratulent après avoir marqué contre Monaco / © Romain Lafabregue (AFP)
Nabil Fekir et Houssem Aouar se congratulent après avoir marqué contre Monaco / © Romain Lafabregue (AFP)

L'OL s'est imposé facilement dimanche soir sur son terrain contre Monaco (3-0) au lendemain de sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Son prochain adversaire sera connu lundi midi. Lyon remonte sur le podium à trois longueurs de Lille.        

Par (AFP)

Quatre jours après avoir arraché sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions, Lyon a bien terminé la semaine en obtenant un facile succès aux dépens d'une faible équipe de Monaco (3-0), dimanche au Groupama stadium en match de clôture de la 18e journée de Ligue 1.

A l'opposé de leur triste performance à domicile, contre Rennes (0-2), le 5 décembre, les Lyonnais, avec le même onze de départ qu'à Kiev mercredi contre le Shakhtar, ont livré un match abouti, même si l'adversaire n'était vraiment pas très farouche (4 tirs, 1 cadré), et se sont rapidement mis à l'abri.

Houssem Aouar est devenu le meilleur buteur du club rhodanien en L1 (6 buts) après avoir ouvert la marque rapidement en reprenant un centre délivré de la droite par Bertrand Traoré et repoussé par le gardien Diego Benaglio (6) avant que Nabil Fekir ne reprenne un centre délivré de la droite encore par Kenny Tete (2-0, 34).

Ce dernier a encore été à l'origine du troisième but en centrant pour Ferland Mendy qui ajustait Benaglio de la tête (3-0, 59). C'est le second but cette saison du défenseur international (14 matches), le deuxième au total sur 41 apparitions  en Ligue 1.La domination de l'OL a été totale et Jason Denayer, de la tête, a poussé le portier monégasque à détourner le ballon sur le poteau (50). Benaglio avait déjà sauvé l'ASM en première période en détournant des tentatives de Traoré (26) et Aouar (29).

Pour le reste, les Lyonnais se sont contentés de gérer la dernière demi-heure, sans crainte face à une opposition quasi-nulle.


"Une forme d'inéquité" selon Genesio


Lyon devra disputer mercredi un match de Coupe de la Ligue mercredi à Amiens et gérer un déplacement samedi contre Montpellier. Ce qui fait dire à Bruno Genesio que les reports de matches de Ligue 1 à la suite des mouvements de gilets jaunes peuvent provoquer des situations "d'inéquité". Si le match contre Monaco a été reprogrammé en soirée, l'OL devra disputer un match en retard contre Toulouse le 16 janvier prochain. 

"C'est un peu compliqué car des clubs devront jouer tous les trois jours dans une période un peu difficile, comme chaque année, en janvier-février. Donc, oui, il y a une forme d'inéquité mais il est difficile de prendre la bonne décision", a admis Bruno Genesio. 
          
 

Sur le même sujet

Intempéries à Vichy : des dégats sur le patrimoine arboré

Les + Lus