• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Football : soupçons de matchs truqués entre Rodez et Lyon Duchère

Pour prouver ses allégations, le lanceur d'alerte a transmis les résultats à 3 journalistes et aux autorités plusieurs jours avant les rencontres. / © Maxppp / Thierry Larret
Pour prouver ses allégations, le lanceur d'alerte a transmis les résultats à 3 journalistes et aux autorités plusieurs jours avant les rencontres. / © Maxppp / Thierry Larret

Le journaliste indépendant Romain Molina a publié une vidéo, jeudi 23 mai, dans laquelle il dénonce des matchs de football présumés truqués en National et en Ligue 2. Il a annoncé les résultats des matchs plusieurs jours avant les rencontres AS Lyon Duchère-Rodez, et Sochaux-Grenoble.  

Par Mathieu Boudet et Sylvain Duchampt

"Si je ne médiatise pas l'affaire aujourd'hui, il y a un risque que [tout] soit mis sous le tapis." Face caméra, le témoignage du journaliste indépendant Romain Molina jette le trouble sur la sincérité de certaines rencontres sportives. Connu dans le milieu footballistique, il a posté, jeudi 23 mai, une video sur Youtube dans laquelle il dénonce des matchs présumés truqués en National et Ligue 2. 


 

Les résultats 4 jours avant


Dans sa vidéo, Romain Molina affirme qu'il a pu obtenir, 4 jours avant les rencontres, les résultats exacts de 2 matchs disputés la semaine dernière : Lyon Duchère-Rodez et Sochaux-Grenoble. "On ne me donne pas simplement qui va gagner, on me donne aussi l'écart de but", avance-t-il. Pour la dernière journée de Nationale vendredi 17 mai, l'AS Duchère perdait 5-1 face à Rodez, et Grenoble s'inclinait 3-1 face à Sochaux en Ligue 2.

Pour prouver qu'il avait l'information avant même que les matchs ne se jouent, le journaliste assure avoir transmis ces résultats précis à 3 journalistes, ainsi qu'aux autorités compétentes avant les rencontres. Antoine Bourlon, journaliste à France Football, nous confirme avoir effectivement pris connaissance de ces résultats, le 15 mai, soit 2 jours avant les rencontres : "il m'a donné le vainqueur et l'écart de but pour le match Rodez-La Duchère. Pour Sochaux-Grenoble, il ne m'a pas donné l'écart de but, mais l'équipe gagnante, et tout était exact."

 


 

La piste des paris en ligne


Romain Molina a publié un livre, en novembre 2018, intitulé "La Mano negra", dans lequel il livre une enquête sur des réseaux mafieux liés au football mondial. Connaisseur du monde des parieurs, le journaliste évoque la possibilité que ces arrangements présumés aient pu alimenter des réseaux de paris en ligne. Si ces jeux ne sont pas permis en France sur ce type de rencontres, le marché asiatique permet de parier sur leurs résultats, ainsi que sur l'écart de buts. Le journaliste évoque des côtes allant à 4, 5, voire 6 fois la mise initiale : "avec l'écart de buts, tu mets 200 000 €, tu récupères un million," assure-t-il. Les mises étaient supérieures aux mises habituelles pour ces matchs, selon Romain Molina. 


 

Des matchs suspects ?


Le match entre l'AS Duchère et Rodez a été marqué par des erreurs parfois majeures de joueurs de l'équipe lyonnaise. Si ces buts ne suffisent pas à étayer la suspicion d'arrangements présumés, "maintenant, on regarde ce match d'un autre œil et on peut s'interroger," confie Antoine Bourlon.
Contacté, le club de l'AS Duchère n'a pas souhaité commenter ces informations. Pour expliquer la contre-performance de l'équipe lors du match face à Rodez, des membres du club évoquent "une équipe "Bis" et un gardien remplaçant dont c'était la première titularisation", face à une équipe de Rodez qui a largement dominé ses différentes rencontres lors de la compétition.La direction aveyronnaise n’a pas répondu à nos sollicitations. 
 


De son côté, le club de Grenoble n'était pas joignable ce jour. Voici le résumé du match :
 
 

Les cas suspects se multiplient


Romain Molina indique avoir également prévenu l'Arjel, Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, qui aurait à son tour alerté la Fédération Française de Football. Selon nos informations, les juristes de la fédération ont lancé une procédure auprès des officiels des matchs (arbitres, délégués...) pour recueillir leurs témoignages. Selon les résultats de ces investigations internes, ils pourraient décider de saisir leur commission de discipline.

Joint par mail, le service presse de l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne assure n’avoir  « pas de commentaire à formuler concernant (ce) sujet mentionné ». Contacté, le parquet National Financier indique qu'aucune enquête préliminaire n'a été ouverte pour l'instant et se refuse à confirmer avoir été saisi de ce dossier.   

Ces soupçons interviennent alors que d'autres suspicions de matchs truqués sont apparues récemment dans des rencontres de National 2 (Toulon-Jura Sud) notamment. Par ailleurs, Romain Molina indique que le fléau des matchs truqués est largement répandu à l'international, et parfois dans des compétitions de haut niveau. En Bulgarie par exemple, le 7 mai dernier, le club de Vereya, qui jouait en première division, a été relégué en D2 suite à des matchs truqués avérés. 

 

Sur le même sujet

Valence (Drôme) : une explosion dans un appartement fait un mort et un blessé léger

Les + Lus