Fourgon de police caillassé par des gilets jaunes à Lyon en février : un suspect arrêté

Les dégâts sont très nombreux sur la camionnette de police attaquée samedi 16 février sur l'autoroute A7 lors de la manifestation des gilets jaunes lyonnais. / © Syndicat Alternative Police
Les dégâts sont très nombreux sur la camionnette de police attaquée samedi 16 février sur l'autoroute A7 lors de la manifestation des gilets jaunes lyonnais. / © Syndicat Alternative Police

Un homme de 23 ans a été arrêté dans l'enquête sur le caillassage d'un fourgon de CRS, filmé de l'intérieur par un policier lors d'une manifestation des "gilets jaunes" en février à Lyon.
 

Par AFP

Le suspect, "défavorablement connu des services de police et ne cachant pas son appartenance à la mouvance anarchiste", a été placé en garde à vue.

Les enquêteurs, qui ont visionné des heures de vidéo, lui reprochent d'avoir participé à l'attaque d'un fourgon de police lors de l'acte 14 des gilets jaunes. "Il était parvenu à monter sur le capot du véhicule et à donner des coups de pied", selon eux, "après avoir jeté des pierres sur les forces de l'ordre".

Des images impressionnantes

Le 16 février lors de l'acte 14 du mouvement des "gilets jaunes", une camionnette de la CRS autoroutière avait été violemment pris à partie par des manifestants. Alors qu'elle était bloquée au milieu de la circulation, une pluie de pavés s'était abattue sur le pare-brise et les vitres.

La scène, filmée de l'intérieur du véhicule par un policier et largement relayée sur les réseaux sociaux, avait été qualifiée de "violence insupportable" par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

L'enquête se poursuit pour tenter d'identifier d'autres assaillants. Tous ne portaient pas un gilet jaune et beaucoup étaient masqués.

A lire aussi

Sur le même sujet

The very big experimental toubifri orchestra

Les + Lus