Gastronomie : Turin sera la capitale italienne du chocolat du 28 octobre au 6 novembre à l'occasion du festival Cioccolatò

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Liégard .

Après deux ans d'absence due à la crise sanitaire, le festival "Cioccolatò" est de retour pendant les vacances de la Toussaint, du 28 octobre au 6 novembre. Si la ville de Turin est l'un des hauts lieux italiens de la production "d'or noir, marron ou blanc", elle le doit en partie à la ville de Chambéry, en Savoie.

Le chocolat sous toutes ses formes et dans tous ses états ! C'est un peu le credo de ces 10 jours riches en évènements, rencontres, et dégustations tous azimuts qui depuis presque 20 ans font le délice des plus grands amateurs italiens de ce "cibo dei Dei" (ce mets des Dieux, ndlr), comme on se plaît à le rappeler aux visiteurs de la capitale du Piémont. 

Turin, capitale du chocolat... Grâce à Chambéry !

Si, en Italie, Turin est devenue l'un des villes capitales du chocolat, c'est bien à Chambéry qu'elle le doit. Enfin, au souverain de la Maison de Savoie, Emmanuel Philibert. Celui-là même qui décida, en l'an de grâce 1560, de fêter le transfert de la capitale de son duché de Chambéry à Turin, en faisant servir une tasse de chocolat chaud à ses sujets.

La tradition ne s'est jamais démentie depuis. Turin est alors devenue l'épicentre de nombreuses productions chocolatières piémontaises : de la bouchée pralinée (gianduiotto), à la crème à tartiner au praliné née à Alba (province de Cuneo) et base de la fortune du groupe Ferrero, mondialement connu pour sa célèbre pâte à tartiner.

Déguster, apprendre et "fabriquer la boisson des Dieux"

Pendant 10 jours, en plein cœur de la capitale piémontaise, vous trouverez donc le chocolat dans tous ses états. La Place San Carlo, baptisée par les turinois: "il salotto" di Torino, (le salon, ndlr), abritera, comme à l'habitude, le centre névralgique de la manifestation. Avec des laboratoires de cuisine, des animations pour petits et grands.

Quant à la Via Roma, la grande artère commerciale menant au palais royal, elle sera parsemée de stands tenus par de grands maîtres pâtissiers venus de toutes les régions de la péninsule. Qui n'auront à cœur que de vous faire partager, par le goût et le savoir, leurs plus belles créations. 

10 jours pour parler, manger...vivre le chocolat à l'italienne, donc. Et en bonne compagnie. L'édition des records, en 2018, avait attiré à Turin plus de 400 000 visiteurs. 

Vous pouvez retrouver le programme dans son intégralité sur le site de l'évènement et sur les réseaux sociaux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité