• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Géminides : une centaine d'étoiles filantes par heure dans la nuit du 13 décembre

Une centaine d'étoiles filantes visibles chaque heure, c'est le spectacle que promet la traversée des Géminides. Le maximum d'intensité de cette "pluie d'étoiles filantes" est attendu dans la nuit du 13 au 14 décembre. / © F. Launette / MaxPPP
Une centaine d'étoiles filantes visibles chaque heure, c'est le spectacle que promet la traversée des Géminides. Le maximum d'intensité de cette "pluie d'étoiles filantes" est attendu dans la nuit du 13 au 14 décembre. / © F. Launette / MaxPPP

Dans la nuit du 13 au 14 décembre, entre 1 et 2 heures, la Terre traversera l'essaim des Géminides. Si vous levez les yeux au ciel, vous pourrez alors voir jusqu'à une centaine d'étoiles filantes par heure.

Par A.C.

Un impressionnant spectacle céleste sera visible en Auvergne-Rhône-Alpes, et dans le reste de la France, dans la soirée du jeudi 13 décembre : une pluie d'étoiles filantes. Comme chaque année à cette époque, nous retrouvons l'essaim des Géminides, qui illumine notre ciel nocturne. Lorsque l'événement sera au maximum de son intensité, vous pourrez voir jusqu'à une centaine de comètes par heure.

Qu'est-ce qu'une pluie d'étoiles filantes ? Que sont les Géminides ?

"Les étoiles filantes sont des poussières qui se déplacent très vite dans l'espace, et qui rentrent dans l'atmosphère de la Terre, qui va elle-même très vite, explique Gérard Coute, président du collectif d'astronomie de la région Auvergne (CARA), la vitesse de ces poussières est donc considérable, et elles vont chauffer des gaz dans l'atmosphère, vers 40 kilomètres d'altitude, qui vont s'illuminer et créer ces traînées lumineuses."

On peut observer des étoiles filantes tout le temps, à condition d'être patient, car le phénomène reste relativement rare. Sauf pendant les "pluies d'étoiles filantes" : "À certains moments de l'année, la Terre traverse des zones plus denses en poussière, précise l'astronome, le résultat est semblable aux flocons de neige qui s'écrasent sur votre pare-brise lorsque vous roulez en voiture." À la place de la neige, notre planète traverse des régions riches en particules arrachées à des comètes par le soleil. En l'occurrence, les débris que nous traversons pendant les Géminides proviennent de Phaethon 3200, un corps céleste d'environ 5 kilomètres de diamètre.
 
Quand, comment et où regarder les Géminides ?

Notre traversée de l'essaim des Géminides dure plusieurs jours, mais un pic d'activité s'établit pendant quelques heures. En France, il faudra être particulièrement attentif entre 1 et 2 heures, dans la nuit du 13 au 14 décembre. "Le mieux à faire, c'est de s'éloigner des villes, s'allonger dans un champ et regarder au-dessus de soi, vers le zénith", précise Gérard Coute. Par exemple, à proximité du lac Pavin, ou pour les plus courageux, en altitude, pour s'élever au-dessus des nuages s'il y en a. "Il faut prendre de quoi se tenir au chaud, s'allonger sur le dos et regarder au-dessus de soi, au zénith, où se trouvera la constellation des Gémeaux à ce moment", détaille le président du CARA. Les Géminides tirent leur nom de cette constellation, car si les étoiles filantes de cet essaim apparaissent partout dans le ciel, elles semblent toutes venir des Gémeaux. Il ne vous reste plus qu'à profiter, et égrener votre liste de voeux.

Sur le même sujet

Safari de Peaugres : Rhino, jeune rhinocéros blanc

Les + Lus