• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gestion de la neige sur l'A48: les parlementaires de l'Isère adressent un courrier musclé au ministre des Tranports

Blocage au col de la Rossatière / © France 3 Alpes
Blocage au col de la Rossatière / © France 3 Alpes

Les députés et sénateurs socialistes de l'Isère ont pris la plume 36 heures après la paralysie totale de l'A48 entre Grenoble et Lyon. Ils dénoncent des dysfonctionnements dans la gestion de cette crise. Une lettre est adressée au patron de l'AREA et une autre au ministre des Transports. 

Par Franck Grassaud

Ce sont sept parlementaires qui prennent la plume: Marie-Noëlle BATTISTEL, Erwann BINET, François BROTTES, Jacques CHIRON, Joëlle HUILLIER, Michel ISSINDOU et Olivier VERAN, ce dernier ayant porté la fronde.

La première lettre est adressé à Philippe NOURRY, PDG d'APRR et Directeur général d'AREA. Les parlementaires lui reprochent des "délais de réaction excessifs, une déviation beaucoup trop tardive des véhicules, un arrêt trop tardif des poids lourds dans un secteur appelé les « terres froides » sensible au gel, un défaut de signalement, une insuffisance d'information, un maintien des barrières de péage retardant l'évacuation." Députés et Sénateurs lui rappellent qu'il a fallu l'intervention du Préfet de l'Isère, ainsi que la mobilisation dans des conditions difficiles des salariés de la société d'autoroute bien sûr, mais aussi des sapeurs pompiers et de la Croix Rouge, pour parvenir à évacuer l'ensemble des véhicules, bloqués pour certains plus de 7 heures."


Même ton pour la lettre adressée à Frédéric CUVILLIER, ministre chargé des Transports. Les parlementaires pointent les dysfonctionnements constatés sur l'A48 dans une région pourtant "habituée à devoir faire face à ce type de situation en période hivernale".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Profession sellier-arnacheur à Saint-Etienne : Jeanne réalise du matériel équestre sur-mesure

Les + Lus