• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

REPLAY | Grand débat du doc «Homophobie ? pas mon genre !»

© S. Pucci
© S. Pucci

Les actes homophobes sont en hausse malgré leur illégalité. Le grand débat du doc tente de comprendre les causes de cette inflation et s'interroge sur les moyens mis en place pour lutter contre cette discrimination.

Par Kathleen Garon

Le débat fera suite à la diffusion du documentaire «Mes parents sont homophobes» réalisé par Anelyse Lafay-Delhautal  52’lundi 14 mai après Soir 3.


Débat du doc - «Homophobie ? pas mon genre !»


L’homophobie est une aversion ou rejet de l'homosexualité et plus généralement de toute attitude hostile, de manière avouée ou non, envers les homosexuels, les gays, les lesbiennes, les bi-sexuels ou les transsexuels.
C’est donc une discrimination, sanctionnée comme telle par la loi.
En France, cette homophobie est en hausse. D’après le dernier rapport annuel de l’association « Sos homophobie », les témoignages d’actes LGBTphobes sont en hausse de 19.5% en un an.



Dans le Grand Débat du Doc, Yannick Kusy et ses invités dresseront l’état des lieux de ces discriminations. Comment se manifestent-elles ? Qui en sont les principales victimes ? Pourquoi ?


Ils tenteront également de savoir quelles actions sont entreprises afin de lutter contre ces rejets, qui, parfois, mènent à de véritables drames (séparation familiale, isolement, suicides…). Des actions concrètes de soutien et d’éducation, menées par les associations. Mais aussi les démarches entreprises par les médias ou les documentalistes pour tenter de bousculer les idées reçues, porter un regard neuf.

Pour accompagner cette émission, nous avons invité un jeune comédien prometteur : Jonas Ben Ahmed est un des personnages de la célèbre série «Plus belle la vie». Originaire de Lyon, il est aussi le premier acteur Trans français à la télévision. Il évoquera son parcours et partagera ses impressions sur le thème de l’émission.

Les invités sur le plateau :
  • Jonas BEN AHMED, comédien
  • Julie de ARAUJO - Association « Le Refuge » Lyon
  • Juliette COUPEZ - Association «SOS Homophobie»
  • Roméo ISARTE, étudiant Master en histoire des femmes et du genre

A lire aussi

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus