Grand froid : “Protégez-vous si vous êtes en montagne !” prévient Serge Taboulot, de Météo France Grenoble

Serge Taboulot, de Météo France, invité au 19/20

Le directeur du centre Météo France de Grenoble Saint-Martin-d'Hères était hier soir l'invité du 19/20 : le météorologiste annonce de très basses températures pour les deux prochains jours, en particulier en montagne.

Par Quentin Vasseur

Le froid arrive, dans les département alpins, et c'est pour en parler que Serge Taboulot, directeur du centre Météo France de Grenoble, a été invité lundi 16 sur le plateau du 19/20.

Protégez-vous si vous êtes en montagne !


Ces températures "ne sont pas inhabituelles" explique le météorologiste, qui "préférerait parler d'un épisode de grand froid plutôt que d'une vague de froid polaire". Cet épisode s'explique par une "descente d'air froid polaire qui (...) nous atteint progressivement après la perturbation neigeuse du week-end dernier".


Mais cet épisode "ne va pas durer extrêmement longtemps". Ce sont surtout mercredi et jeudi qui vont être très froids. "Pour les deux prochains jours, on est à -10 °, mais en froid ressenti, avec beaucoup de vent, on peut aller jusqu'à -20°, voire -30° en montagne" affirme Serge Taboulot. "Protégez-vous si vous êtes en montagne !"


S'il fera d'abord plus froid en montagne, le rapport s'inversera ensuite : "Progressivement, les températures seront presque plus agréables en montagne qu'en plaine, le week-end prochain". De quoi ravir les amateurs de ski.

Serge Taboulot note peu de différences, en revanche, entre les trois départements alpins, à l'exception de "la bise qui est plus importante sur le Léman où peut-être le lac d'Annecy", où les températures ressenties risquent d'être basses.

Espérons des précipitations à la fin du mois ou début février.


"Heureusement, on voit très bien que cette vague de froid ne dure pas et on va en sortir très progressivement" rassure le chef du centre Météo France de Grenoble. "La semaine prochaine, il ne gèlera le matin que de manière tout à fait habituelle."

Mauvaise nouvelle pour les saisonniers des stations montagnardes, "ce qui est tombé ce week-end n'est pas énorme pour les Alpes du Nord, et on ne voit pour l'instant rien venir dans les dix prochains jours."

La sécheresse de cet hiver, exceptionnelle, "risque de perdurer encore. Espérons des précipitations à la fin du mois ou début février. Pour l'instant, on ne peut pas se prononcer."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus