Cet article date de plus de 5 ans

À Grenoble, un retraité posséderait la statue qui a inspiré le personnage du Petit Prince

Et si le Petit Prince se trouvait à Grenoble ? C’est en tout cas l’avis de Pierre Rossard, un éditeur à la retraite propriétaire d’une statue qui aurait été imaginée par Consuelo de Saint-Exupéry, l’épouse du célèbre écrivain.
© France 3 Alpes
Un Petit Prince de 70 ans qui partage la vie de Pierre Roissard, son propriétaire du même âge, depuis trois décennies. Entre les deux, une véritable histoire d’amour qui a commencé par un simple coup de fil. Celui d’un ami de Pierre Roissard, un antiquaire, qui lui propose la statue. "J’ai immédiatement eu le coup de foudre en la voyant. Quand il m’a dit le prix, j’ai failli m’évanouir mais j’ai fini par l’acheter", sourit le Grenoblois, éditeur à la retraite.

Un message d’amour universel

Car le Petit Prince, c’est aussi un peu lui. "C’est comme ça que m’appelait mes camarades à l’école. J’étais tout blond et je mettais des pantalons prince de galles", s’amuse-t-il.

Et d’après Pierre Roissard, aucun doute, c’est cette statue qui a inspiré Consuelo de Saint-Exupéry, épouse du célèbre écrivain et qui a imaginé ce personnage. "En 1939, Consuelo a dessiné un enfant aux étoiles et en a fait un sculpture. Elle aurait pris pour modèle Jean-Edern Hallier enfant, qui était un ami de la famille", assure-t-il. Mais à vrai dire peu importe pour le Grenoblois pour qui cette statue est surtout un message d’amour universel.

Reportage de Denis Vigneau-Dugué, Yves-marie Glo et Philippe Caillat 
durée de la vidéo: 02 min 10
La statue du Petit Prince

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture littérature livres sculpture art