Grèves à la SNCF : la région Auvergne-Rhône-Alpes obtient le remboursement intégral des abonnements TER de décembre

© Yann Gonon
© Yann Gonon

La région Auvergne-Rhône-Alpes avait été la première, par la voix de son président, Laurent Wauquiez, à demander le dédommagement des abonnés TER pour le mois de décembre. Du fait des grèves contre la réforme de la retraite, le trafic avait très fortement perturbé.

Par Christian Conxicoeur

C'est une nouvelle qui était plus ou moins attendue : la SNCF vient de confirmer mercredi 8 janvier qu'elle procèderait au remboursement intégral des abonnements TER en Auvergne-Rhône-Alpes pour le mois de décembre. Cette mesure concerne 80 000 personnes, un chiffre qui fait de la région Auvergne-Rhône-Alpes la première en nombre d'abonnés.
 

Eviter la "double peine" aux abonnés

C'est une victoire plus que symbolique pour Laurent Wauquiez qui avait, dès le mois de décembre, évoqué cette mesure pour éviter la "double peine" des usagers payant leur abonnement pour un service -au final- extrêmement limité du fait de la grève (20 % des TER seulement circulant pendant le dernier mois de l'année).

Il faut dire qu'avec une enveloppe annuelle de 510 millions d'euros, Auvergne-Rhône-Alpes -premier client de la SNCF en région- avait de quoi se faire entendre. D'autant que le spectre de l'ouverture à la concurrence en région plane sévèrement sur la société nationale des chemins de fer, dans notre région comme ailleurs.
 

Des modalités à définir

Pour l'heure, les modalités de remboursement ne sont pas arrêtées : bon d'achat, gratuité sur un mois suivant ou remboursement pur et simple, c'est la SNCF qui contactera dans les semaines à venir ses abonnés. Mais pour janvier, le président Wauquiez prévient : en cas de grève très pénalisante pour les abonnés, des compensations seront à nouveau demandées. 

Sur le même sujet

Les + Lus