Haute-Loire : les radars à double-sens prêts à flasher

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Fallas .

La préfecture de Haute-Loire a décidé de multiplier les radars "à double sens", c'est-à-dire qui flashent dans les deux sens de circulation. En 2015, dans le département, le bilan des tués sur la route était mauvais et cette année on dénombre déjà 8 morts. La vitesse est souvent en cause.

Ce sont des radars avec "deux yeux" ! Depuis mercredi 25 mai, certains radars de Haute-Loire flashent "à double sens" ou en cas de dépassement. Au total, 14 radars automatiques sur les 24 installés dans le département sont ou seront bientôt concernés. La préfecture dit avoir pris cette nouvelle mesure après le bilan alarmant de l'an dernier : 27 tués sur les routes alti-ligériennes contre 19 l'année précédente.

En 12 ans, depuis l'installation des radars automatiques, 40 000 vies ont été épargnées en France. On estime que 75% de ces résultats sont dus à la généralisation des radars automatiques. Nous sommes amenés à mettre desfonctions double-sens sur un certain nombre de radars, là où nous avons constaté plus d'accidents qu'à d'autres endroits. Eric Maire, préfet de Haute-Loire




Pour les auto-écoles, cette mesure est plutôt jugée satisfaisante, même si l'emplacement des radars automatiques n'est pas toujours considéré comme le plus judicieux. Christian Raynaud est moniteur d'auto-école : pour lui, la sécurité est avant tout un problème de comportement au volant, et la modification de l'examen du code de la route va dans ce sens. Mais Christian Raynaud va plus loin et propose même une mesure spécifique pour les jeunes conducteurs, avec la limitation de la puissance de leur véhicule.

La vitesse excessive ou inadaptée est en cause dans plus de la moitié des derniers accidents mortels. Quatre nouveaux radars devraient être installés sur les routes de Haute-Loire d'ici la fin de 2016.
durée de la vidéo: 01 min 42
Haute-Loire : les radars à double-sens prêts à flasher

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité