Courant juin, une habitante de Haute-Loire a été victime d’une arnaque peu commune. Pour éviter un soi-disant malheur, elle accepte, à des fins de numérologie, de donner, au téléphone, son numéro de carte bleue à une « voyante ». Il s’agissait bien sûr d’une arnaque.

C’est une histoire surréaliste que rapporte le journal le Progrès. La victime n’avait rien vu venir. En juin, cette habitante de Loudes, en Haute-Loire, est à mille lieues de penser que la « voyante » qu’elle a au bout du fil est en train de l’arnaquer. Dans les colonnes du journal Le Progrès qui relate cette histoire, on apprend que la victime a rappelé un numéro commençant par « O1 ».

A l’autre bout du fil, son interlocutrice lui demande "ses numéros de carte bancaire afin d’éviter, par la numérologie, qu’un malheur ne s’abatte sur sa famille ». La victime finira par accepter.
  Et comme un malheur n’arrive jamais seul, à deux reprises cette habitante de Haute-Loire tombera dans le piège. Et, par deux fois, son compte en banque sera allégé de 600 euros.

La victime a tout naturellement porté plainte, mercredi 20 juin, pour escroquerie.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité