• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pour la coupe de France d’Enduro, 300 motos ont dévalé les pistes de Vorey en Haute-Loire

Les coureurs ont parcouru 80 kilomètres sur les hauteurs de Vorey-sur-Arzon, en Haute-Loire / © C. Genet
Les coureurs ont parcouru 80 kilomètres sur les hauteurs de Vorey-sur-Arzon, en Haute-Loire / © C. Genet

Dimanche 18 février, le moto-club de l’Emblavez organisait la coupe de France d’Enduro à Vorey, en Haute-Loire. Les meilleurs pilotes français se sont rassemblés à l’occasion de cette compétition nationale qui marque le début de la saison.

Par Marie-Charlotte Perrier

Dimanche 18 février 2018, 300 coureurs ont lancé leur moto à l’assaut des pistes boueuses de l’Emblavez. Pour la première fois, la Haute-Loire accueillait la coupe de France des régions. Par équipe de trois, professionnels comme amateurs ont dû s’élancer sur parcours boueux de 80km. « C’est un peu dur au début, reconnaît Pierre Vissac en pleine compétition, de l’équipe Ligue Auvergne-Rhône-Alpes. Je n’étais dedans ce matin. Je suis un peu mou, je vais essayer de revenir cette après-midi ».

Pour organiser l’événement, 60 bénévoles du moto-club de l’Emblavez ont reçu l’aide d’une soixantaine de volontaires.  « Ça donne un coup de projecteur sur les petits villages, se félicite David Grangé, le président du Moto club de l'Emblavez. C’est un joli clin d’œil à la région ! »

Pour la coupe de France d’Enduro, 300 motos ont dévalé les pistes de Vorey-sur-Arzon en Haute-Loire
Dimanche 18 février 2018, le moto-club de l’Emblavez organisait la coupe de France d’Enduro à Vorey, en Haute-Loire. Les meilleurs pilotes français se sont rassemblés à l’occasion de cette compétition nationale qui marque le début de la saison. Avec Pierre Vissac, membre de l'équipe de Ligue Auvergne-Rhône-Alpes et David Grangé, président du Moto club de l'Emblavez.  - Cyrille Genet et René Thévenot

 

Sur le même sujet

Extrait du discours d'André Malraux en février 1968 à Grenoble

Les + Lus