• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les habitants d’un village de Haute-Loire sollicités pour financer un projet d’éoliennes

Les habitants du village des Vastres en Haute-Loire peuvent participer à la phase préparatoire du projet d'installation de 5 éoliennes sur la commune. le promoteur du projet souhaite récolter 70 000 euros pour poser un mât qui servira à mesurer le vent. / © Christian Darneville
Les habitants du village des Vastres en Haute-Loire peuvent participer à la phase préparatoire du projet d'installation de 5 éoliennes sur la commune. le promoteur du projet souhaite récolter 70 000 euros pour poser un mât qui servira à mesurer le vent. / © Christian Darneville

En Haute-Loire, une opération de financement participatif a démarré ce 4 juillet sur la commune des Vastres où un projet d'installation de cinq éoliennes existe. Un moyen d'impliquer les citoyens et peut-être aussi de réduire les oppositions. 

Par Virginie Cooke

C’est une initiative nouvelle et originale. Le promoteur d’un projet d’éoliennes dans le petit village des Vastres en Haute-Loire, fait appel au financement participatif. Les habitants peuvent contribuer à la première phase nommée « permanence d’investissement » : financer l’installation d’un mât afin de mesurer le vent. L’objectif est de récolter 70 000 euros.

Ce type de mât qui mesure 80 mètres de haut, permettra d’affiner les données météo dont disposent déjà les porteurs du projet. Ce financement participatif est une façon d’impliquer les citoyens mais aussi de rallier à leur cause les habitants et riverains.

C'est sur ce terrain que pourraient être installées les 5 éoliennes dans la commune des Vastres, en Haute-Loire. / © Christian Darneville
C'est sur ce terrain que pourraient être installées les 5 éoliennes dans la commune des Vastres, en Haute-Loire. / © Christian Darneville


Selon les opposants aux éoliennes, cette méthode de financement participatif n’est qu'un prêt rémunéré à taux fixe. A la place,  ils préféraient un financement participatif du projet lui-même qui nécessite 25 millions d’euros.

Deux autres phases de financement participatif seront lancées localement. Ensuite, le financement sera ouvert aux habitants du département, de  la région puis à ceux de toute la France. Une décision sur le démarrage du projet devrait être prise cet été. 

- Du 4 au 18 juillet : financement participatif ouvert en priorité aux habitants des communes de Mézenc-Loire et de Val'Eyrieux.
- Du 19 juillet au 2 août : financement participatif ouvert aux habitants de Haute-Loire et d’Ardèche.
- A partir du 18 août : financement participatif ouvert à tout le territoire français 

Le financement participatif est ouvert aux habitants des Vastres (Haute-Loire) et des communes limitrophes. Il sera ensuite élargi au département et à toute la France. / © Christian Darneville
Le financement participatif est ouvert aux habitants des Vastres (Haute-Loire) et des communes limitrophes. Il sera ensuite élargi au département et à toute la France. / © Christian Darneville

 

Sur le même sujet

David Kimelfeld

Les + Lus