• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Loire : les 80 salariés de l’usine de matelas Copirel sous le choc de l’annonce de la fermeture du site

Le site de Copirel (Bultex) à Mazeyrat-d'Allier, en Haute-Loire, est menacé de fermeture. / © R. THEVENOT / France 3 Auvergne
Le site de Copirel (Bultex) à Mazeyrat-d'Allier, en Haute-Loire, est menacé de fermeture. / © R. THEVENOT / France 3 Auvergne

Les 80 salariés de l'usine Copirel sont sous le choc. Vendredi 16 novembre, la direction a annoncé la fermeture du site de Mazeyrat-d'Allier, en Haute-Loire, site où sont fabriqués des matelas pour des grandes marques de literie comme Bultex, Epeda ou Mérinos.
 

Par L. PASTURAL

Un coup de massue est tombé sur les salariés de l'usine Copirel, à Mazeyrat-d’Allier, en Haute-Loire.
Samedi 17 novembre, au lendemain de l'annonce du groupe Cofel de fermer de manière irrévocable l'usine de Mazeyrat-d'Allier qui fabrique des matelas pour des grandes marques de literie comme Bultex, Mérinos ou Epeda près de Langeac, la colère des représentants des salariés est encore palpable.
 « Ils ne s’attendaient pas du tout à avoir une fermeture de site, avec tous les efforts qu’ils ont fait quand même en 2018 et aujourd’hui on leur dit que dans trois mois ils auront plus de boulot… déplore Serge Besson, secrétaire du CE et délégué FO. C’est très dur à vivre… Je pense que certains vont passer un mauvais week-end et de très mauvaises fêtes de fin d’année ».
Et Hélène Seguy, déléguée CGT du CCE, d’ajouter : « C’est quand même notre outil de travail, et puis aussi brutal… on ne s’y attendait pas, c’est juste ignoble ».

Transfert
de production


La direction du groupe évoque un transfert de production pour sauvegarder sa compétitivité. Elle  entend proposer le reclassement d'une partie des salariés dans ses quatre autres sites français.
L'usine de Mazeyrat-d'Allier emploie 82 personnes dont 80 en CDI. La moyenne d'âge est de 45 ans. Beaucoup de ses salariés ne sont pas mobiles.
« On les bras coupés… se désespère Jean-Marie Chapon, le maire de Mazeyrat-d'Allier. On va réagir, on va rebondir j’espère… parce qu’il faut qu’on défende ces salariés. On est avec eux, on est tout une équipe d’élus et de représentants qui allons les soutenir jusqu’au bout ».

Les salariés et les élus appellent la population à les soutenir en venant manifester dans les rues de Langeac mardi 20 novembre au matin.
 
Fermeture de l'usine Bultex
Intervenants: Serge Besson, secrétaire du CE et délégué FO; Hélène Seguy, déléguée CGT du CCE ; Jean-Marie Chapon, maire de Mazeyrat-d'Allier Reportage: Laurent Pastural, René Thevenot, Damien Salmon, Didier Robert



 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : les récoltes de pommes menacées par le gel

Les + Lus