Haute-Loire: le corps d'une femme aux blessures suspectes retrouvé dans une maison en feu

Le drame s'est produit sur la commune de Saint-Julien-d'Ance, à 40km du Puy-en-Velay / © G. Rivollier
Le drame s'est produit sur la commune de Saint-Julien-d'Ance, à 40km du Puy-en-Velay / © G. Rivollier

Le drame s’est produit dans l’après-midi du lundi 29 janvier sur la commune de Saint-Julien-d’Ance, en Haute-Loire. Un corps lardé de coups de couteau a été retrouvé dans une maison en flammes. Le mari de la victime, une femme âgée de 43 ans, reste introuvable.

Par MCP et G. Rivollier avec AFP

Ce sont des voisins qui ont donné l’alerte. Il était environ 16h lundi 29 janvier lorsque ces habitants de Saint-Julien-d’Ance, en Haute-Loire, ont remarqué d’épaisses fumées noires s’échapper de la maison voisine. Ces derniers ont décidé de défoncer une porte pour pénétrer dans l’habitation. C’est là qu’ils ont découvert le corps sans vie de leur voisine, une femme âgée de 43 ans.

Selon les premières constatations, le corps présentait de nombreuses plaies à l’arme blanche. Une autopsie sera pratiquée mercredi et permettra d'en savoir plus car "en l'état, on ne sait pas si elle décédée de l'inhalation de fumées ou des violences qu'elles auraient subies", détaille le parquet.

La victime vivait dans ce hameau avec son époux ainsi que son fils, âgé d’une vingtaine d’années, mais absent au moment des faits. Son mari n’a pour l’instant pas été retrouvé. La brigade de recherche de gendarmerie du Puy-de-Dôme essaye encore de retrouver sa trace et semble privilégier la thèse du drame familial.

Une hypothèse soutenue par certains proches de la victime, qui parlent de tensions au sein du couple. Selon nos informations, un autre corps aurait peut-être été retrouvé mardi matin dans l’habitation partiellement détruite par les flammes. Le parquet devra confirmer la présence de cette seconde victime ainsi que son identité.



Sur le même sujet

Thierry Lhermitte évoque le Cantal et son prochain spectacle à Clermont-Ferrand

Les + Lus