• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Haute-Loire : la justice annule la décision de la région sur le parc naturel régional du Haut-Allier

Le tribunal administratif de Lyon a annulé, le 21 décembre dernier, la décision du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes qui avait décidé en juillet 2016 de ne pas soutenir la création du parc. / © Maxppp / JEGAT MAXIME
Le tribunal administratif de Lyon a annulé, le 21 décembre dernier, la décision du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes qui avait décidé en juillet 2016 de ne pas soutenir la création du parc. / © Maxppp / JEGAT MAXIME

Le Parc naturel régional des sources et gorges de l’Allier, en Haute-Loire, sera-t-il finalement créé ? Le tribunal administratif de Lyon a annulé la décision du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui avait décidé en juillet 2016 de ne pas soutenir la création du parc.

Par AA avec AFP

Retour au point de départ pour le parc naturel régional des sources et gorges de l’Allier, en Haute-Loire. Le tribunal administratif de Lyon a annulé dans son jugement du 21 décembre la décision de la région Auvergne-Rhône-Alpes, présidée par Laurent Wauquiez, de ne pas soutenir la création du Parc. 
Une décision prise le 7 juillet 2016 par le conseil régional. En 2015, pourtant, le même conseil régional, présidé cette fois par le socialiste Jean-Jack Queyranne, validait le projet de création de ce parc naturel régional. 
Laurent Wauquiez, lui, avait estimé que le PNR du Haut-Allier coûtait cher en termes de frais de structure et leur avait préféré la mise en place de contrats de territoire. 
 


Les écologistes avaient alors déposé un recours. "Il n'y a aucune raison désormais que le PNR des sources et gorges de l'Allier ne voit pas le jour. Nous appelons Laurent Wauquiez à rouvrir les négociations autour de la création de ce parc", a réagi dans un communiqué Fabienne Grebert, élue du Rassemblement citoyen écologiste et solidaire (RCES).

Côté région, la création de ce parc n’aura aucune conséquence pour le territoire. "La création d'un PNR relève uniquement de la compétence de l'Etat et la délibération de 2016 n'était qu'un avis simple, entre autres avis, pour fonder la décision de l'Etat" qui n'a finalement "pas pris de décret de création", précise une source proche du cabinet de Laurent Wauquiez à l'AFP.

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte déjà une douzaine de PNR. 4 millions d’euros par an leur seraient consacrés jusqu’en 2021. 

Sur le même sujet

Une danseuse de cabaret retrouvée morte à Taluyers, dans le Rhône, rappel des faits

Les + Lus