Coupe de France. Le Puy Foot élimine Nice : « Vivre ces émotions-là, c’est vraiment énorme »

C’est un véritable exploit que Le Puy Foot a réalisé samedi 7 janvier. En 32e de la Coupe de France, le club a éliminé l’OGC Nice, pensionnaire de Ligue 1 et finaliste de la dernière édition. Une victoire devant 5 000 spectateurs, dans un stade Massot plein à craquer.


Les joueurs du Puy Foot peuvent exulter ce samedi 7 janvier : ils viennent de s’offrir une qualification pour les 16èmes de finale de la Coupe de France et éliminent l’OGC Nice. Un exploit pour le club de Nationale Une, dans une rencontre qui ne pouvait pas mieux débuter. Dès la 3ème minute de jeu, le meilleur buteur ponot trouve les filets d’une belle frappe à l’entrée de la surface. Mohamed Ben Fredj, buteur du Puy Foot, explique : « C’est moi qui offre la victoire mais cette victoire est totalement due à la performance de l’équipe. On a été bons aujourd’hui, très bons même. On a su élever notre niveau de jeu et on a été solidaires ».

Deux niveaux d'écart

Une victoire qui s’est aussi dessinée dans la douleur. A la 30ème minute de jeu, c’est un miracle de ne pas voir le ballon rentrer dans les buts auvergnats. Un signe que tous les ingrédients sont réunis pour un exploit. Les Ponots ont continué d’attaquer ; on n’a pas vraiment vu les deux niveaux d’écart qui séparent les deux équipes. Baptiste Guyot, capitaine du Puy Foot, souligne : « Après, c’est la Coupe. C’est sur le papier qu’il y a le niveau. Sur le terrain c’est autre chose. On l’a vu ce soir »

Un entraîneur comblé

En deuxième période, les Vellaves ont défendu leur but face aux assauts niçois. Kephren Thuram a bien touché le poteau mais malgré quelques frayeurs et une dernière occasion de Gaetan Laborden, c’est bien le petit club de Haute-Loire qui se qualifie. Roland Vieira, entraîneur du Puy Foot, indique : « Même dans notre championnat, on est le petit. On a ce genre de match tout le temps. J’invite à ce qu’on ait un public comme ça à chaque fois car on a besoin de ça. On en aura besoin dès le week-end prochain contre Nancy. On a l’impression que c’est une affiche de Coupe de France mais non, c’est notre championnat ».

Car la priorité du club c’est le maintien et ce genre de soirée doit servir à se mettre en confiance mais aussi à se faire plaisir. Christophe Gauthier, président du Puy Foot, précise : « Pour un petit président, vivre ces émotions-là, c’est vraiment énorme. Merci beaucoup à vous »

Maintenant on attend le tirage et le Puy Foot espère offrir une nouvelle affiche à ses supporters pour le prochain tour.

Propos recueillis par Maxime Pitavy / FTV