Haute-Loire : Michelin peine à recruter dans son usine de Blavozy

L'usine Michelin de Blavozy, qui produit des pneus pour le génie civil, recrute dans les secteurs de la production et de la maintenance. / © Gérard Rivollier
L'usine Michelin de Blavozy, qui produit des pneus pour le génie civil, recrute dans les secteurs de la production et de la maintenance. / © Gérard Rivollier

Comme le bâtiment ou l'hôtellerie-restauration, l'industrie a du mal à trouver de la main d'œuvre. C’est le cas de l’usine Michelin de Blavozy, près du Puy-en-Velay, qui table sur 200 embauches entre 2017 et 2018.

Par SM avec Gérard Rivollier

Des pneus XXL pour le génie civil, les engins de chantier ou les mines, et dont le poids varie de 200 à 1400 kilos, c’est la spécialité de l’usine Michelin de Blavozy, en Haute-Loire. Le site de production emploie 650 salariés. Et l’activité se porte bien. L’entreprise recrute : 200 personnes entre 2017 et 2018, pour faire face aux nombreux départs à la retraite (140) et à l’essor du marché (60 nouveaux postes).

L'usine recherche des agents de production qui travailleront sur des procédés de plus en plus automatisés pour préparer et assembler les gommes, et aussi des agents de maintenance. Depuis 2 ans, toutefois, le recrutement sur le bassin d'emploi du Puy-en-Velay n'est pas facile, selon le directeur.
« Le marché était très ouvert il y a encore 2 ans. Là, aujourd’hui, ça commence à être un peu plus difficile dans certains secteurs, comme la maintenance (…) Sachant qu’on a également un certain nombre de critères de sélection sur lesquels on ne va pas déroger », observe Laurent Carpentier.

Malgré l'évolution des métiers, l'industrie souffre encore trop souvent d'une mauvaise image, notamment chez les jeunes. Une fois recrutés, toutefois, ils voient plutôt les bons côtés.
« Les avantages d’une entreprise comme Michelin, c’est déjà la taille de l’entreprise qui peut nous permettre d’évoluer plus facilement d’un poste à un autre. Et au niveau formation, elle nous propose quand même un grand panel de formations qu’on peut réaliser en interne comme en externe », relève John Bosdure, embauché depuis quelques jours et titulaire d'un BTS de maintenance.

Pour cette usine qui vient de fêter ses 40 ans, le recrutement est un enjeu majeur.
La Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Loire organise d’ailleurs un forum pour faire découvrir les secteurs qui recrutent, le 29 septembre prochain.
 
Haute-Loire : Michelin recrute à Blavozy
Les emplois recherchés concernent la production et la maintenance. Intervenants : Christian Allary, confectionneur ; René Barthélémy, tuteur d'atelier ; Laurent Carpentier, directeur usine Michelin de Blavozy ; John Bosdure support technique en maintenance - Gérard Rivollier, Elodie Monnier, Patricia Raclet




 

Sur le même sujet

Début de la vaccination contre la grippe en pharmacie

Les + Lus