Haute-Loire : le mystère plane après la découverte d’un crâne et d’ossements humains dans un bois

Une enquête a été ouverte après la découvert d'un crâne et d' ossements humains à Cistrières en Haute-Loire. / © Delphine Cros / France 3 Auvergne
Une enquête a été ouverte après la découvert d'un crâne et d' ossements humains à Cistrières en Haute-Loire. / © Delphine Cros / France 3 Auvergne

Dimanche 1er septembre, un promeneur a fait une macabre découverte dans un bois à Cistrières, en Haute-Loire. Un crâne et des ossements humains ont été trouvés. Une enquête a été ouverte par le procureur de la République du Puy-en-Velay.
 

Par Catherine Lopes

Macabre découverte pour un promeneur dimanche 1er septembre en Haute-Loire. Alors qu’il se baladait dans un bois de Cistrières, près de la Chaise-Dieu, en bordure de la départementale 588, il a découvert un crâne humain. Les gendarmes et des techniciens en identification criminelle ont immédiatement été dépêchés sur place. Des ossements humains ont alors été retrouvés.

Peu d'éléments en main

Le procureur de la République du Puy-en-Velay indique : « Une procédure a été ouverte afin d’identifier à qui appartiennent ces ossements humains, de rechercher les causes de la mort, et de dater le décès. L’enquête a été confiée à la section de recherches, une unité régionale ». Le procureur précise que des bouts de vêtements ont également été retrouvés, mais ils ne permettent pas de dire s’il s’agit d’une femme ou d’un homme.

Pas de piste priviliégiée

Il explique : « Les enquêteurs ont très peu d’éléments en main. Par exemple, il n’y a pas les os du bassin. J’espère un premier retour de la part des enquêteurs dans quelques semaines ». Par ailleurs, les gendarmes ont procédé à une opération de ratissage des bois afin de chercher des indices permettant d’identifier la victime. Toutes les hypothèses sont envisagées à ce stade de l'enquête. 

Sur le même sujet

Le "délit de solidarité" en appel à Grenoble

Les + Lus