INSOLITE. Avec ses Playmobil, il met en scène son petit coin d'Auvergne

Publié le
Écrit par manale makhchoun .

Playmobil. Rares sont ceux qui n'ont pas joué avec cette figurine mythique étant petit. David, qui a gardé une âme d'enfant, les met en scène dans de superbes paysages de Haute-Loire. Des photos qu’il partage sur les réseaux sociaux.

« Playmobil. En avant les histoires ! ». David, photographe à ses heures perdues, en imagine plein. En se baladant sur le compte Instagram de ce commerçant du Puy-en-Velay, on peut suivre les petites aventures de ces figurines de notre enfance qu’il adore mettre en scène : « Je les balade avec moi. Tout le temps », s’amuse David. 

«J’ai toujours un ou deux Playmobil dans le sac, au cas où »

Pourquoi mettre en scène ces petites figurines ? Ce sont ses enfants qui en ont eu la brillante idée : «  Ils ont vu une photo où des soldats en plomb étaient mis en scène sur internet. Ils se sont dit : ‘Mais Papa, pourquoi on ne ferait pas la même chose ?’ On a pris tous les playmobils de la maison. On a fait sept, huit photos. J'en ai postées quelques-unes sur les réseaux sociaux. J’ai vu que ça plaisait, j’ai continué ». Depuis ces petits personnages inanimés ne le quittent plus :  « Au début c’était à la maison puis ensuite on est allés les promener. On est allés en extérieur. J’ai toujours un ou deux Playmobil dans le sac, ils se promènent avec moi. Quand je vais me balader, j’ai toujours un sac à dos où il y a des Playmobil à l’intérieur et un appareil photo »

Alors avec eux, David vadrouille partout en Haute-Loire et ailleurs : « On voulait les mettre en scène dans les lieux connus de Haute-Loire. Comme le lac du Bouchet, ou la vallée de l’Allier. Mais pas qu'en Auvergne : je les promène de temps en temps quand je pars en vacances. Sur le pont d’Avignon, par exemple », s'amuse David.

Créer, inventer, photographier 

Cela fait maintenant presque six ans que David partage les aventures de ses petites figurines sur les réseaux sociaux. Alors l'inspiration se cherche, se travaille pour ne plus se lasser : « Je personnalise mes Playmobil. Je les démonte et les assemble pour créer d’autres personnages. Dernièrement, j'ai fait des groupes de rock en mixant les têtes et accessoires de mes figurines. J’ai fait par exemple le groupe AC DC, et même Queen ».

Ces instants de création lui ont valu quelques expériences assez cocasses : « Un jour j’étais au lac du Bouchet avec mes enfants. On a fait une mise en scène sur un canadair qui survole le lac. On voulait faire la mise en scène du petit Playmobil qui prend en photo le canadair. Quand d’un coup, l’appareil photo est tombé par-dessus le ponton. J'étais là avec mes enfants et mes deux pauvres branches à essayer de récupérer l’ appareil photo. Les gens avaient l’air de dire : ‘mais qu’est-ce qu’ils font ceux-là ?’ Ils devaient penser qu’on était fous. C’était assez drôle comme situation. Et au final le résultat de la photo était pas mal ».  Faire sourire autrui, c’est ce qui anime ce passionné de photographie : 

« Quand les gens nous voient faire, ils se posent la question. Souvent, ça les fait sourire. Comme je dis souvent : les adultes sont de grands enfants. Moi j’ai toujours gardé mon âme d’enfant »

David Mergoil

Passionné de photographie

Une passion dévorante pour cet imprimeur de profession. David espère, à l’image de ses figurines, créer sa propre « histoire » dans l’univers de la photo. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité