Le Puy-en-Velay : attention aux faux billets de 20 euros

En cette fin d'année, les policiers ont été alertés par des commerçants sur de faux billets de 20 euros qui circulent au Puy-en-Velay. / © Police Nationale 43
En cette fin d'année, les policiers ont été alertés par des commerçants sur de faux billets de 20 euros qui circulent au Puy-en-Velay. / © Police Nationale 43

Dimanche 22 décembre, un mineur a été placé en garde à vue par les policiers du Puy-en-Velay en Haute-Loire. Il avait échangé un faux billet de 20 euros dans un commerce. Il s’était procuré le faux billet sur Internet.
 

Par Catherine Lopes

Dimanche 22 décembre, les policiers du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, ont été alertés par un commerçant qui, à la demande d'un client, avait accepté d'échanger un faux billet de 20 euros contre 2 de 10 euros. Grâce au signalement, un mineur a pu être interpellé. Il s’agissait d’un jeune homme de 17 ans domicilié en Haute-Loire. Sur lui, les policiers ont trouvé un billet de 20 euros portant la mention « Prop Copy » à l’encre bleue, sous le numéro du billet. Le mineur a été placé en garde à vue puis relâché.

Des copies trouvées sur Internet

L’enquête se poursuit, notamment pour identifier d’autres victimes potentielles. D’après les policiers, « Les billets en question sont des copies que l’on peut se procurer facilement sur Internet. Il est bien indiqué sur ces moyens de paiement qu'il s'agit de copie mais on peut imaginer (preuve en est  faite) qu'un commerçant qui n'est pas suffisamment attentif ou un simple particulier puisse se faire escroquer de la sorte ». Les policiers invitent toute personne victime de ces faux billets à se rapprocher du service de la sûreté urbaine au commissariat de police du Puy-en-Velay au 04 71 04 04 22.
En août dernier, les gendarmes de la Haute-Loire avaient déjà alerté sur ces "Movies Money" qui circulent.
En novembre dernier, les gendarmes de la Loire ont expliqué comment reconnaître ces faux billets en circulation. Sur Facebook, ils indiquent : "Les faux billets, en vente libre sur des sites marchands référencés sur Internet, sont à l’origine destinés pour les jeux, le cinéma, le théâtre ou encore les spectacles (magie, etc..). Les coupures présentent, à quelques exceptions près, toutes les apparences de la monnaie ayant cours légal actuellement. Ces fausses coupures comportent, en dessous des écritures de la Banque Centrale Européenne (BCE) rédigées en plusieurs langues, la mention « this is not légal. It is to be used for motion props only », « prop copy »... et/ou sous la bannière de l’Europe la mention « Movie Money »."

 

Sur le même sujet

Les + Lus