Le-Puy-en-Velay : deux policiers blessés lors d’une course-poursuite en centre-ville

Deux policiers blessés au cours d'une violente course-poursuite dans les rues du Puy-en-Velay / © GERARD JULIEN / AFP
Deux policiers blessés au cours d'une violente course-poursuite dans les rues du Puy-en-Velay / © GERARD JULIEN / AFP

Le centre-ville du Puy-en-Velay a été le décor d’une violente course-poursuite dans la soirée du 1er septembre. Bilan : deux policiers blessés et un homme de 20 ans interpellé. Déjà connu des services de police, il a été condamné à seize mois de prison ferme à l'issue d'une comparution immédiate. 

Par Valérie Riffard

Son erreur : avoir grillé un feu rouge boulevard Carnot, au Puy-en-Velay, à la barbe d’un équipage de police… Roulant à vive allure, c’est ainsi qu’un conducteur a été pris en chasse, vendredi 1er septembre aux alentours de 21h30, alors qu’il se dirigeait en direction d’Espaly.
A ses trousses, deux équipages, qui renseignements pris, apprenaient que le chauffard avait provoqué un accident quelques jours auparavant avant de prendre la fuite et que la Golf qu’il conduisait était un véhicule volé.
Après avoir refusé de s’arrêter une première fois avenue de Tonbridge, où un véhicule de police s’était posté, l’homme a continué sa route à vive allure dans le quartier de Taulhac.

Un fourgon volontairement percuté


C’est alors que repéré par un autre équipage qui avait mis pied à terre et l’avait sommé de s’arrêter, le chauffard n’a pas hésité à foncer sur les policiers, dont un a fait usage de son arme de service sans pour autant blesser personne.
Cette course folle s’est ensuite poursuivi avenue Foch, où le conducteur de la Golf a volontairement percuté un fourgon de police, blessant les deux agents qui étaient à l’intérieur, agents qui se sont vus prescrire 6 jours d’incapacité temporaire de travail.  
C’est finalement dans le quartier du Val Vert que la voiture a terminé sa course contre un mur, après que son conducteur en a perdu le contrôle et défoncé une barrière d’un terrain de pétanque. Le conducteur et ses deux passagers ont alors pris la fuite.
Mais déjà identifié par la police, puisqu’il réside sur le bassin ponot et qu’il est bien connu de ses services, l’homme a finalement été rapidement interpellé.
Placé en garde à vue, le chauffard, originaire de Saint-Ferréol-d’Auroure, a été déféré devant le procureur dès lundi matin. Jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay dans l'après-midi, il a été condamné à seize mois de prison ferme avant d'être écroué. 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus